lundi 29 juin 2015

UNCHARTED – DRAKE'S FORTUNE


UNCHARTED – DRAKE'S FORTUNE

Nathan Drake est un chasseur de trésor qui parcourt le globe à la recherche de reliques et autres objets de valeur. Ce dernier est persuadé d'être le descendant de l'illustre corsaire et explorateur Francis Drake disparu dans de mystérieuses conditions après avoir amassé de nombreux trésors. Accompagné de son compère, Victor Sullivan, et d'une réalisatrice de documentaires, Elena Fisher, le héros tente de dévoiler les secrets entourant le destin de son supposé ancêtre dans un périple qui le mènera en Amazonie puis sur une petite île du Pacifique sur les traces de l'El Dorado, « L'homme doré ». Mais il découvre qu'il n'est pas le seul à le chercher, une organisation de chercheurs d'artéfacts (à sa tête Gabriel Roman et son bras droit Attoq Navarro) le recherche également. Nathan Drake découvre également qu'une malédiction plane sur le trésor perdu.


Uncharted 3 – Drake's Fortune
Éditeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Naughty Dog
Concepteur : Amy Hennig
Date de sortie : 19 novembre 2007
Pays d’origine : Etats-Unis
Genre : Action-aventure, Plate-forme, Tir à la troisième personne
Mode de jeu : Solo
Média : Blu-Ray
Contrôle : Manette
Plate-forme : PS3

Mon avis : Une semaine, et encore, sans y jouer tous les jours, une semaine donc, c’est ce qu’il m’aura fallut pour venir a bout du premier volet des aventures de Nathan Drake, et ce, tout juste après avoir achevé – assez rapidement également – le troisième épisode de la saga Uncharted, Drake’s Deception il y a quelques jours a peine…Bref, la première chose qui saute aux yeux une fois ce jeu finit, c’est que comme le troisième volet de Uncharted, pour ce qui est de la durée de vie, nous sommes loin de Among Thieves, jusqu’à ce jour, le meilleur titre de la saga… Mais bon, pour être tout à fait franc, cela ne fut pas une surprise, loin de là, comme le fait, logique au demeurant, que point de vu graphismes, avec ce premier volet, nous sommes a mille lieux des autres épisodes… Bien évidement, si je m’étais lancé dans Uncharted en 2007, lorsque paru ce premier volet, sans nul doute que je l’aurai trouvé magnifique, mais passer après Among Thieves et Drake’s Deception, tous deux tout simplement sublimes, ce n’est pas évidant et entre le premier épisode de la série et ses successeurs, il y a comme un gouffre… Mais bon, rien de grave car en dehors de cela et du fait que dans ce Drake’s Fortune, notre bon vieux Nathan ne disposait pas encore de toutes les aptitudes qu’il aura par la suite, ce premier volet de Uncharted reste indéniablement un bon jeu : ici, on retrouve tous les éléments qui feront le succès de la saga comme l’aventure, le coté exploration, les phases de combat, les personnages et un certain humour, et, bien entendu, même si scénaristiquement, cela reste plutôt conventionnel pour ne pas dire faiblard, disons que c’est le genre qui veut cela… Pour le reste, avec ce Drake’s Fortune, il est clair que le joueur ne peut que passer un bon moment et que, pour un premier volet d’une série devenue culte sur PS3, la barre était déjà placée assez haut… après, bien sur, s’il faut le comparer a ses successeurs, c’est une autre histoire…


Points Positifs :
- Dans ce premier volet de Uncharted, on a déjà droit a tout ce qui fera le succès de la saga au fil des divers épisodes sorties sur la Playstation 3, c’est-à-dire : le coté assumé du pompage sur les films d’aventure, un héros loin d’être infaillible et souvent maladroit, le coté explorations de civilisations disparues et de trésors, les phases de plate formes, celles de gun-fight, et, bien entendu, un humour omniprésent.
- Essayons de nous remettre dans le contexte de l’époque, c’est-à-dire, fin 2007, et oublions les volets sorties depuis : oui, si on y parvient, il me parait évidant que point de vu graphismes, ce premier volet de Uncharted plaçait déjà la barre plutôt haut.
- Certes, le scénario est un peu faiblard mais bon, quelque part, c’est le genre qui veut cela…
- Certains passages un peu originaux comme la course poursuite en jeep où il faut tirer sur ses poursuivants et les deux niveaux où l’on se ballade en jet-ski.

Points Négatifs :
- Pour ce qui est de la durée de vie, ce n’est pas très long, loin de là… c’est-à-dire, environ huit heures en mode normal ; mouais, c’est court, très court…
- Hélas, ici, Nathan ne voyage pas encore autour du monde et il va falloir se contenter de visiter une ile des Caraïbes de fond en combles.
- Certains passages de gun-fight sont un peu pénibles par moments, surtout quand ils se succèdent les uns aux autres : par moment, on a l’impression de faire que cela !?
- Forcément, si vous vous lancez dans ce premier volet, comme moi, après avoir joué aux deux autres, les graphismes ne pourront que vous choquer un peu par moments ; oui, beaucoup de progrès furent accomplis par la suite.
- Un peu bof la fin et comme boss final, on a déjà connu mieux… Une constance dans la saga ?

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...