jeudi 11 juin 2015

JOURNEY


JOURNEY

Journey vous plonge dans un voyage initiatique bien mystérieux. Au cours de votre périple commençant au milieu d'un désert, vous croiserez d'autres joueurs avec lesquels vous pourrez faire un bout de chemin, en tentant de comprendre les secrets de cet univers particulier.


Journey
Éditeur : Sony Computer Entertainment
Développeur : Thatgamecompany
Concepteur : Jenova Chen
Date de sortie : 13 mars 2012
Pays d’origine : Etats-Unis
Genre : Aventure
Mode de jeu : Un joueur, Coopération
Média : Blu-Ray, Téléchargement
Contrôle : Manette
Plate-forme : PS3

Mon avis : Dans le petit monde des jeux vidéos qui, accessoirement, n’est plus si petit que cela au vu de l’importance que le média a pris depuis le milieu des années 90 et l’émergence de la Playstation première du nom, s’il y a bien un défaut que l’on peut constater depuis quelques années, c’est un certain manque d’originalité des softs : ainsi, entre certains titres qui ne sont que des suites de vieux hits des années 80/90, d’autres qui ne sont que de pales copies des premiers et, pour finir, les fameux jeux a licence (films, etc.), force est de constater qu’en dehors de l’aventure/plate-forme/guerre/course/sport/RPG, rares sont les jeux véritablement innovants ; d’ailleurs, pour être tout a fait franc, le problème ne date pas d’hier… Pourtant, et fort heureusement d’ailleurs, il arrive parfois que l’amateur de jeux ait droit a de belles surprises, qu’il puisse s’extasier sur un soft vraiment innovant, qu’il puisse se dire que oui, ce dernier est original et que… soyons fous… il en vienne a s’extasier en criant au génie ! Et dans le cas qui nous préoccupe aujourd’hui, comment ne pas rendre a César ce qui lui appartient et reconnaitre que oui, mille fois oui, Journey est l’un des jeux les plus réussis de ces dernières années ? Disponible tout d’abord en téléchargement sur la console de Sony et œuvre de Jenova Chen, auteur auparavant de deux autres softs qui étaient déjà de véritables petits ovnis vidéoludique – Flower et FlOw – et dont je compte bien vous parler a l’occasion, Journey est indéniablement un jeu aux antipodes de la production actuelle : tenant davantage du concept-art que du blockbuster, privilégiant l’ambiance et le coté féerique a une débauche d’effets tapes a l’œil, véritable régal pour les yeux et pourvu d’un univers onirique et envoutant, Journey est un pur chef d’œuvre, quelque chose d’indéfinissable, d’inclassable mais qui ne peut laisser le joueur indifférent. Ainsi, que vous soyez seul ou en mode coopération, vous explorerez un monde pour le moins étrange mais néanmoins magnifique, aurez à réfléchir a quelques énigmes, a échapper a quelques dangers mais… et la chose est tout de même rare… sans que la mort soit au rendez vous. A la place de la Grande Faucheuse, plutôt un voyage inoubliable, avec une bande son proche de la perfection et qui, après coup, vous fera encore espérer qu’originalité rime encore avec jeux vidéos… dommage juste que Journey soit terriblement court – deux heures grosso modo – car l’expérience étant si bonne, on aurait souhaité qu’elle se prolonge indéfiniment…


Points Positifs :
- Sans aucun doute l’un des jeux les plus originaux qu’il m’ait été donné de découvrir depuis des lustres ; avec Journey, nous avons affaire a un soft complètement inclassable, un véritable ovni vidéoludique mais qui vous fera passer un grand, que dis-je, un très grand moment.
- Ici, indéniablement, c’est l’ambiance qui prime et vous rentrerez rapidement dans la peau de ce curieux petit bonhomme vêtu de rouge qui explore des ruines cyclopéennes dans le désert. Dans quel but ? Oh, vous comprendrez plus ou moins à la fin…
- Magnifique comme dirait l’autre… Nous sommes sur PS3 et cela se voit et malgré certains décors pour le moins épurés, entre les grains de sables, les jeux de lumière, le character design général et certains éléments du décor, vous allez en prendre plein les yeux.
- Si l’ambiance est envoutante à souhait, la bande son ajoutera une touche onirique du plus bel effet.

Points Négatifs :
- Hélas, mille fois hélas, Journey est court, beaucoup trop court, que dis-je, tragiquement court, car bon, comment dire… c’est si bon qu’on aurait souhaité prolonger l’expérience plus longtemps.
- Attention, Journey n’est pas un jeu à mettre entre toutes les mains : amateurs d’action, de baston et de tirs a tout va, passez votre chemin !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...