vendredi 12 juin 2015

NOS JOURS HEUREUX


NOS JOURS HEUREUX

À l’été 1992, Vincent Rousseau dirige pour la première fois une colonie de vacances et se retrouve vite confronté aux difficultés que soulève son poste : des enfants indisciplinés, des animateurs pas toujours très professionnels, les activités à organiser, la visite de Jeunesse et Sport et bien d'autres problèmes, qui feront que la colonie ne se déroulera pas comme prévu.


Nos jours heureux
Réalisation : Olivier Nakache et Éric Toledano
Scénario : Olivier Nakache et Éric Toledano
Musique : Frédéric Talgorn
Production : Quad Productions
Genre : Comédie
Titre en vo : Nos jours heureux
Pays d'origine : France
Langue d'origine : français
Date de sortie : 28 juin 2006
Durée : 103 mn

Casting :
Jean-Paul Rouve : Vincent Rousseau, le directeur de la colonie
Marilou Berry : Nadine, une animatrice
Omar Sy : Joseph, un animateur
Lannick Gautry : Daniel, directeur-adjoint
Julie Fournier : Lisa, une nouvelle animatrice
Joséphine de Meaux : Caroline, une nouvelle animatrice
Guillaume Cyr : Truman, l'animateur québécois
Jacques Boudet : Albert, le père de Vincent
Jean Benguigui : Mimoun, le cuisinier
Catherine Hosmalin : Christine, l’intendante
Arthur Mazet : Guillaume
Jérémy Denisty : Timoty, le correspondant belge de Guillaume
Arthur De Donno : Steve
Yannis Belal : Youssef
Johanna Ansart : Léa
Ilona Bachelier : Charlotte
Cindy Colpaert : Camille
Martin Jobert : Benoît Pichavent
Nicolas Samolyk : Un des enfants de la colonie
Joël Pyrène : Achille, le conducteur de bus
Lise Lamétrie : Monique Vannier, l’inspectrice de Jeunesse et Sport
Jean-Yves Roan : Gilbert Michaud, l’inspecteur de Jeunesse et Sport
Lionel Abelanski : le conducteur du train
Charlotte Ledoux : Monitrice d'équitation
Jean-Michel Lahmi : Dr Pierre-Emmanuel Pichavent, pédopsychiatre, le père de Benoît

Mon avis : Mine de rien, il était tout de même temps qu’après près de sept ans et demi d’existence, ce blog ait droit a la critique de Nos jours heureux, car bon, comment dire, s’il y a bien un film que j’ai eu l’occasion de voir et de revoir – souvent, par petits bouts vu que je le prenais en court de route – ces dernières années, c’est bel et bien cette comédie loufoque sur les colonies de vacances. Valeur sur des multi-rediffusions de la TNT (ou comment nous faire regretter le temps où l’on avait un choix moindre de chaines mais où la qualité était supérieure), Nos jours heureux est, effectivement, diffusée environ deux ou trois fois par an… Au point de nous donner la nausée ? Cela serait le cas si on le regardait dans son intégralité a chaque fois, sauf que, a bien y réfléchir, cela devait faire bien longtemps que je ne le regardais pas du début a la fin (d’où cette critique), et puis, quelque part, et sans crier au génie, cette comédie sympathique sans prétention est tellement drôle que l’on peut se permettre de la revoir, encore et encore, de sourire voir d’exploser de rire lors de chaque répliques cultes… et croyez moi, elles sont nombreuses ! Bien évidement, pour cela, nous avons droit a un casting en or – Jean-Paul Rouve, Omar Sy avant qu’il ne devienne vraiment une star, Joséphine de Meaux, toujours aussi cintrée – et dont on retrouvera les principales têtes d’affiches quelques années plus tard, dans une autre comédie tout autant réussie, Tellement proches. De même, malgré un scénario sans prétention, Nos jours heureux nous prouve, une fois de plus, que dans le domaine de la comédie, il n’est nul besoin de faire appel à des têtes d’affiches et a une propagande médiatique pour obtenir un succès : non, une histoire simple, drôle, des personnages loufoques et attachants, des répliques qui font mouches et dont on ne se lasse pas, voilà la recette pour obtenir une réussite et faire d’un petit film, en quelque sorte, un incontournable du genre que l’on peut voir et revoir sans que l’on soit gagner par la lassitude, chose qui, mine de rien, n’arrive pas tout le temps…


Points Positifs :
- Histoire simple mais qui fait mouche, acteurs qui tiennent plus d’une bande de potes que de stars payées a coup de millions et qui vienne faire le job, répliques cultes : tous les éléments sont présents pour faire de Nos jours heureux un film dont on ne se lasse pas ; certes pas un grand film, mais parfois, les petits films sans prétention valent plus le coup.
- Si les personnages sont aussi loufoques et nous font tellement rire, c’est bien grâce aux acteurs et là, on a droit a une belle petite brochette avec, selon moi, une petite mention spéciale a Joséphine de Meaux qui, une fois de plus, joue un rôle complètement barrée… et puis, lorsqu’elle disjoncte et change de personnalité, c’est un vrai régal !
- C’est fou le nombre de répliques cultes que possède ce film : bien sur, au bout de presque dix ans, on les connait par cœur, mais bon, comment dire, vu que celles-ci font toujours mouche, c’est qu’elles doivent être bonnes, non !?

Points Négatifs :
- Evidement, Nos jours heureux n’est pas un grand film et je ne prétendrais jamais le contraire, cependant, dans le genre petite comédie familiale sans prétention qui plaira aux petits et grands, il n’y a rien à redire. Après, bien sur, il existe des comédies autrement plus réussies…
- Rien à voir avec le film, certes, mais bon, est-il normal que les chaines de la TNT ne cessent de le rediffuser plusieurs fois par an ? Gare à l’overdose tout de même !

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...