dimanche 3 juillet 2016

ANGEL SANCTUARY – TOME 15


ANGEL SANCTUARY – TOME 15

Sétsuna et Sara sont frère et sœur, pourtant, ils s'aiment sincèrement. Mais le monde entier semble s'opposer à leur romance. Tandis qu'ils sont en fuite, l'univers de Sétsuna bascule quand un être surgissant de nulle part tue sa bien-aimée, sa colère explose alors et au milieu d'un Tokyo en ruine, il découvre qu'il est la réincarnation d'un ange banni par le Créateur. Ses pouvoirs vont donc lui permettre d'aller jusqu'au Royaume des Morts pour ramener l'âme de Sara dans le monde des vivants. Pourtant, Sétsuna ignore encore qu'il est l'élément central d'une guerre millénaire entre les anges et les démons et que le dénouement approche avec son réveil ! Dans sa cage d'acier, l'ange blessé écoute les confessions de Mikael. Pendant ce temps, Sara reçoit la visite de celui qu'elle croit être un ami: Raphael. Mais ce dernier profite de sa candeur pour lui faire boire un obscur breuvage. Vient alors le temps du procès. Et l'horrible vérité pour Sara : avec le liquide de Raphael, sa gorge est désormais prisonnière, incapable d'émettre le moindre son. Et tout ça devant un Sévoth-Tart qui jubile de sa suprématie.


Angel Sanctuary – Tome 15
Scénariste : Kaori Yuki
Dessinateur : Kaori Yuki
Genre : Shojo
Type d'ouvrage : Fantastique, Romance
Titre en vo : Tenshi Kinryouku
Parution en vo : 19 août 1999
Parution en vf : 01 septembre 2002
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Tonkam
Nombre de pages : 192

Mon avis : Mine de rien, Kaori Yuki, après quelques petites fausses notes, semble être repartie du bon pied et il est indéniable que ce quinzième tome de cet excellent manga qu’est Angel Sanctuary continue sur la lancée de ses prédécesseurs, c’est-à-dire, qu’il est franchement bon. Car ici, tout commence par une fort belle couverture où l’on a droit aux quatre anges élémentaires – Raphael, Mikael, Uriel et Gabriel – et après tout, c’est toujours agréable pour les yeux, mais surtout, le contenu, lui, est a la hauteur de nos espérances avec ce fameux procès de Gabriel/Sara où, accessoirement, il va s’en passer des choses. Alors bien sur, on notera quelques petites faiblesses propre a l’auteur comme le fait que, décidément, bon nombre de ses personnages adorent geindre ; fort heureusement, c’est moins qu’en d’autres occasions, et puis, comme le procès et les événements qui en découlent sont tellement captivants, on oubliera rapidement ces petits défauts. Car ici, tout est parfait, ou presque : ainsi, entre un Raphael qui prend enfin de la consistance et se décide a agir, gagnant d’ailleurs en charisme, un Uriel qui rejointe le bout de son nez au bon moment, un Rochel toujours aussi machiavélique et un Mikael qui commence a devenir plus attachant – au départ, j’étais contre ce choix d’en faire le frère jumeau de Lucifer/Kira, mais au final, l’idée n’est pas mauvaise pour l’intrigue – force est de constater qu’on ne s’ennui pas une seconde. Et puis, bien sur, il y a ce procès avec un Sévoth-Tart qui semble tout avoir planifier sauf… le fait que tout ce retourne contre lui au dernier moment et que tout cela semble sentir la fin de règne pour lui… Bref, vous l’avez compris, avec ce quinzième tome de Angel Sanctuary, Kaori Yuki frappe une nouvelle fois très fort, réussissant a nous surprendre une fois de plus tout en nous captivant de fort belle manière… et comme en plus, pendant ce temps là, le jumeau du singulier Métatron semble revenir a la vie, on se dit que la suite risque de promettre…


Points Positifs :
- Le procès de Sara/Gabriel : tout semble mal engagée pour cette dernière, surtout que Sévoth-Tart avait tout bien planifié mais le retournement de situation dut au volte face de Raphael et a l’intervention d’Uriel bouleverse non seulement la donne mais aussi, signe la fin de règne de Sevy.
- Raphael prend enfin de l’importance dans ce tome et n’est plus uniquement qu’un simple beau gosse séducteur. Il faut dire que le bougre en jette coté charisme mais le voir agir, enfin, cela fait plaisir.
- L’idée de faire de Mikael le jumeau de Lucifer ne m’enchantait guère a la base, voir ici, pourtant, scénaristiquement, cela apporte un plus a l’intrigue.
- Ce qui a de bien avec cet auteur, c’est que même les personnages de troisième zone – ici, l’aide de camp de Raphael, Babiel – possèdent un petit quelque chose qui font qu’ils ne passent pas inaperçus.
- Même si elles ne sont pas nombreuses, chacune des apparitions de Rochel marque les esprits.
- La couverture avec nos quatre anges élémentaires.
- Une Kaori Yuki une fois de plus inspirée aux dessins ; enfin bon, c’est loin d’être une nouveauté.

Points Négatifs :
- On n’échappe malheureusement pas à certaines scènes où quelques protagonistes, pour la énième fois, ne cessent de geindre et de se lamenter. Au bout d’un moment, cela devient pénible.
- Ah, l’histoire d’amour niaise au possible entre Sara et Setsuna ; mouais, je sais, Angel Sanctuary est a la base un manga pour un public féminin, c’est peut-être pour cela que certains détails m’agacent.
- Quelques petites imperfections habituelles pour ce qui est des dessins de Kaori Yuki : oui, elle dessine fort bien mais certaines planches sont limite incompréhensibles par moments.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...