vendredi 29 juillet 2016

ACHTUNG BABY


ACHTUNG BABY

U2

1 - Zoo Station (Bono, U2) 4:36
2 - Even Better Than the Real Thing (Bono, U2) 3:41
3 - One (Bono, U2) 4:36
4 - Until the End of the World (Bono, U2) 4:39
5 - Who's Gonna Ride Your Wild Horses (Bono, U2) 5:16
6 - So Cruel (Bono, U2) 5:49
7 - The Fly (Bono, U2) 4:29
8 - Mysterious Ways (Bono, U2) 4:04
9 - Tryin' to Throw Your Arms Around the World (Bono, U2) 3:53
10 - Ultraviolet (Light My Way) (Bono, U2) 5:31
11 - Acrobat (Bono, U2) 4:30
12 - Love Is Blindness (Bono, U2) 4:23


Achtung Baby
Musicien : U2
Parution : 18 novembre 1991
Enregistré : Octobre 1990 – Septembre 1991
Durée : 55:23
Genre : Rock, Rock alternatif
Producteur : Brian Eno et Daniel Lanois
Label : Island Records

Musiciens :
Bono : chant, guitare
The Edge : guitare, claviers, chant
Adam Clayton : basse
Larry Mullen Junior : batterie, percussions
Brian Eno : claviers supplémentaires
Daniel Lanois : guitare supplémentaire, percussion supplémentaire
Nell Catchpole (la duchesse) : violon, alto sur le titre So Cruel

Mon avis : Force est de constater que U2, le plus célèbre des groupes irlandais, a jusqu’à aujourd’hui briller par sa quasi absence sur ce blog puisque, en dehors de la critique de l’excellent – selon moi – Zooropa, il y a de cela plus de trois ans, c’était un peu le néant. Une hérésie au vu de l’importance de ce groupe, sans nul doute l’un des meilleurs de ces quarante dernière années, mais fort heureusement, aujourd’hui, je me rattrape un peu avec un opus qui est, aux yeux de beaucoup, considéré comme étant leur plus belle réussite de leur carrière, Achtung Baby. Paru juste avant Zooropa, donc, cet album marque indéniablement un tournant musical dans la carrière du groupe qui ne souhaitait plus, à l’orée des années 90, tomber dans la caricature d’eux-mêmes : le résultat, bien sur, franchement bon, aura alors marqué les esprits, Bono et ses acolytes poussant l’expérimentation musicale dans des chemins qu’ils n’avaient pas encore explorer. Bien entendu, l’importance de Brian Eno, coproducteur de la chose en compagnie de Daniel Lanois y aura été pour beaucoup, ne serais-ce que pour son idée de pousser le groupe a partir enregistrer une bonne partie de l’album du coté de Berlin et plus précisément dans les mythiques studios de Hansa, là même où, plus d’une décennie avant, lui-même et Bowie avaient mis en boite le second volet de la trilogie berlinoise, Heroes. Du coup, les points communs avec cet album sont nombreux, que ce soit pour le son, les expérimentations ou cette européanisation que les irlandais de U2 ont pris comme, en son temps, l’avait fait David Bowie – et sur ce point, Zooropa ira encore plus loin, au grand désarroi de certains fans de la première heure et a ma plus grande joie. Plaque tournante dans la carrière du groupe, Achtung Baby est aussi un bon, que dis-je, un excellent album, sans la moindre fausse note et qui, mine de rien, se permet le luxe de posséder quelques petites pépites comme The Fly, Mysterious Ways et, bien entendu, le cultissime One, sans nul doute l’une des plus belles chansons du groupe. Bref, vous l’avez compris, un incontournable que cet Achtung Baby et qui, selon moi, avec Zooropa, reste, encore aujourd’hui, le sommet de la carrière de U2.


Points Positifs :
- Avec Achtung Baby, U2 prend de sacrés risques en s’amusant aux apprentis sorciers de l’expérimentation, sortants définitivement des sentiers battus et d’un certain immobilisme et c’est bien entendu une réussite qui, lors de sa sortie, aura mis tout le monde d’accord, les fans comme les détracteurs du groupe.
- Justement, écoutez les albums d’avant Achtung Baby puis les autres, particulièrement Zooropa, il y a comme un monde d’écart lors de certaines chansons, le groupe ayant énormément évolué, musicalement parlant.
- The Fly fut un choc lors de sa sortie, Mysterious Ways est l’une des meilleures chansons du groupe (et son clip avec la danseuse du ventre) quand a One, eh ben, que dire de plus si ce n’est que nous avons là sans nul doute la plus grande chanson de U2 !?
- Contrairement a certains albums plus anciens auxquels j’avais du mal à accrocher dans leur intégralité, ici, on ne s’ennui pas une seconde du début a la fin, l’opus étant quasiment sans fausses notes.
- L’européanisation du son du groupe, comme Bowie quelques années auparavant ; merci Brian Eno !

Points Négatifs :
- Le tournant pris par U2 aura sans nul doute déstabilisé certains fans hardcore de la première heure – plus encore avec Zooropa deux ans plus tard – et il est clair que cet Achtung Baby, encore aujourd’hui, peut déplaire au vu des changements radicaux dans le son du groupe.
- Plus aboutit que Zooropa mais moins fou, en quelque sorte, et comme je suis moi-même légèrement fou…

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...