vendredi 24 juillet 2015

LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE 153 – LES NOUVEAUX MYSTÈRES DE PARIS


LES CAHIERS DE SCIENCE & VIE 153 – LES NOUVEAUX MYSTÈRES DE PARIS
Mai 2015

Les nouveaux mystères de Paris
Edito : Les nouveaux mystères de Paris
Cadrage : Reliques et fantômes de la Seine
Interview « L’idée du vieux Paris est une invention du XIXe siècle » de Ruth Fiori
I – Quand Paris se transforme
- Les dessous du Paris d’Haussmann
- Pourquoi ont-ils tué Baltard ?
- Pourquoi les toits de Paris sont gris
II – Quand Paris s’expose
- Paris en photos : quelle histoire !
- Monuments fantômes
- Secrets de monuments
III – Quand Paris prend les armes
- Paris rebelle
- Révolution de 1830 – La fin de la restauration
- Révolution de 1848 – La fin de la royauté
- La Commune de 1871 – Vers la IIIe République
IV – Quand Paris mène l’enquête
- Experts parisiens contre esprits criminels
- Prison de la Santé
- Zola assassiné ?
- L’inconnue de la Seine

Mon avis : Incontestablement, et c’est mon avis depuis des années, Les Cahiers de Science & Vie est la revue la plus intéressante au sein d’une concurrence qui est plutôt bien fournie, cependant, malgré un intérêt presque toujours renouveler et des thématiques souvent pertinentes, il arrive qu’il y ait quelques faux pas… ou plutôt, comme dans le cas présent, des réédites dont on peu douter de l’intérêt primordial. Ainsi, prenez ces Nouveaux mystères de Paris, cela ne vous dit rien ? Mais oui, et les familiers de la revue le savent bien, il y avait déjà eu un numéro, il y a deux ans, intitulé Les mystères de Paris – d’où, bien sur, le nouveau du titre. Alors du coup, comment ne pas être dubitatif, comment ne pas se dire que sur ce coup, les têtes pensantes des Cahiers de Science & Vie ne se sont pas foulés ? Mouais, deux magazines consacrés à Paris en deux ans, c’est visiblement un de trop ! Alors certes, je ne tiens pas a être aussi négatif puisque, pour rappel, dans le premier volet, il manquait toute la période moderne, période qui, du coup, est abordée ici. De même, je ne vais pas cracher dans la soupe : après tout, malgré un manque d’originalité flagrant, force est de constater que tout cela n’est pas foncièrement inintéressant… ainsi, entre la période haussmannienne, le coté révolutionnaire de la capitale ou la partie consacré a la police ou a quelques affaires criminels, le lecteur n’aura pas le sentiment d’être lésé, loin de là. Mais bon, malgré cela, il subsiste tout de même l’impression tenace qu’il y avait de quoi faire un seul magazine avec ces deux là, surtout que les thématiques historiques et scientifiques sont tellement vastes que, quelque part, il y avait surement d’autres sujets à traiter…


Points Positifs :
- Certes, cela sent le déjà-vu mais bon, ne nions pas que le contenu n’en reste pas moins intéressant, voir captivant par moments, surtout que certains sujets méritent le détour – période haussmannienne, énigmes diverses ayant lieu dans la capitale, l’inconnue de la Seine, police scientifique, etc.
- Que l’on veuille ou pas, s’il y a bien une chose que l’on ne peut jamais enlever aux Cahiers de Science & Vie, c’est l’immense qualité qui se dégage a chaque fois des divers numéros ; articles bien écrits et instructifs, illustrations, maquette… mais bon, ce n’est pas pour rien que cette revue est la meilleure du marché.

Points Négatifs :
- Mouais, on ne m’enlèvera pas de l’esprit que tout cela est une réédite d’un autre numéro et qu’il y avait matière à en faire qu’un seul. Un manque d’originalité flagrant sur ce coup là.
- Comme je l’ai dit il y a deux ans, tous les allergiques a la capitale (provinciaux, anti-bobos et tous ceux et celles qui ne supportent pas l’arrogance parisienne) passeront leur chemin ou regretteront une fois de plus l’importance accordée a la ville lumière…

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...