vendredi 2 mars 2018

STRANGER THINGS – SAISON 2


STRANGER THINGS – SAISON 2

À Pittsburgh, en 1984, un gang réussit à échapper à la police grâce à l’une de leurs membres, possédant des pouvoirs psychiques et portant un tatouage 008 au poignet. Hawkins se prépare à fêter Halloween. Will, Mike, Dustin et Lucas continuent à trainer ensemble et découvrent que quelqu'un a battu leurs scores à la salle d'arcade, signant son record « MadMax ». Le lendemain, une nouvelle élève arrive dans leur classe : Maxine. Dustin et Lucas la suivent pour vérifier qu'elle est bien MadMax. Nancy apprend que les parents de Barbara ont fait appel à un journaliste devenu détective privé pour la retrouver et qu'ils vont vendre leur maison pour le payer. De son côté, Will est encore régulièrement sujet à des visions du monde à l'envers, où il voit la ville ravagée par une tempête et menacée par une créature gigantesque. Accompagné de sa mère et du shérif Hopper, il se rend au Labo de Hawkins, où le Dr Owens effectue des tests pour l'aider à gérer ses crises. En secret, celui-ci mène une équipe de scientifiques qui brûle une plante grimpante/créature qui mène au Monde à l'Envers avec un lance-flamme. Hopper doit gérer le journaliste, Murray Bauman, qui recueille les témoignages des personnes ayant vu Onze, pensant à une menace de l’URSS. Il s'intéresse ensuite aux plantations de citrouilles ravagées de la région. La nuit, il retourne à une cabane dans laquelle il vit avec Onze qu'il a recueillie.


Stranger Things – Saison 2
Réalisation : Matt Duffer, Ross Duffer et Shawn Levy
Scénario : Matt Duffer et Ross Duffer
Musique : Kyle Dixon et Michael Stein
Production : 21 Laps Entertainment
Genre : Science-Fiction, Horreur
Titre en vo : Stranger Things – Season 2
Pays d’origine : États-Unis
Chaîne d’origine : Netflix
Diffusion d’origine : 27 octobre 2017 – 27 octobre 2017
Langue d'origine : anglais
Nombre d’épisodes : 9 x 48 minutes

Casting :
Winona Ryder : Joyce Byers
David Harbour : Jim Hopper
Finn Wolfhard : Mike Wheeler
Millie Bobby Brown : Jane Ives / Onze / Elfe
Gaten Matarazzo : Dustin Henderson
Caleb McLaughlin : Lucas Sinclair
Noah Schnapp : Will Byers
Sadie Sink : Maxine « Max » Mayfield
Natalia Dyer : Nancy Wheeler
Charlie Heaton : Jonathan Byers
Joe Keery : Steve Harrington
Dacre Montgomery : Billy Hargrove
Cara Buono : Karen Wheeler
Sean Astin : Bob Newby
Linnea Berthelsen : Kali
Paul Reiser : Dr Sam Owens
Joe Chrest : Ted Wheeler
Will Chase : Neil Hargrove
Brett Gelman : Murray Bauman
Catherine Curtin : Claudia Henderson
Abigail Cowan : Vicki
Rob Morgan : adjoint Powell
Priah Ferguson : Erica Sinclair

Mon avis : Plutôt emballer par la première saison de Stranger Things, série de Netflix qui flirte allègrement avec le revival années 80 que l’on retrouve dans bien des médias depuis quelques temps, ce fut avec un certain intérêt que je me suis lancer, sans plus attendre, dans le visionnage de la seconde saison : le plaisir de retrouver les sympathiques protagonistes de la série était l’une des raisons, celui de me replonger dans une œuvre qui me rappelait par tant de cotés mon enfance, une autre… Et puis bon, il faut reconnaitre que sans être un chef d’œuvre, loin de là, Stranger Things fait parti de ce genre d’œuvres qui possède suffisamment de qualités pour non seulement attirer un large public, ce, pour moult raisons, mais surtout, pour le captiver. Car bon, comment dire… si l’effet de surprise des débuts est bien évidement passé, celui-ci est remplacé par l’envie de découvrir la suite et, ma foi, c’est une fort bonne chose car si l’on pouvait estimer qu’une seule et unique saison aurait put suffire – au vu du final, cela me semble évidant – assez rapidement, on se rend compte, en regardant avec plaisir cette seconde saison que non seulement cette suite n’était pas injustifiée mais que, surtout, une fois arrivé au dernier épisode, savoir que la série n’est pas finit a un petit quelque chose de rassurant : après tout, il en reste des choses a dire, des personnages a retrouver, etc. Bref, vous l’avez compris, si j’ai aimé la première saison de Stranger Things, si j’avais été emballé par ce beau mélange entre Les Goonies et Stephen King, mon avis n’a pas changer d’un iota après le visionnage de cette suite : on retrouve les qualités qui ont fait la force de cette série, des personnages plutôt attachants et une intrigue suffisamment captivante pour nous donner envie de découvrir la suite. Après, il y aussi des défauts, quelques facilitées scénaristiques et l’impression que certaines ficelles commencent à tourner en rond – il ne faudrait pas que dans la troisième saison, il faille encore sauver Will. Mais bon, quoi qu’il en soit, cette seconde saison de Stranger Things réussit à être aussi bonne que la précédente, les fans sont ravis quand a ceux qui n’on pas accrocher, eh ben, on ne les fera pas changer d’avis, quand a la suite, eh bien, disons qu’il nous faudra patienter de très longs mois…


Points Positifs :
- Le plaisir de retrouver une série qui nous replonge avec délice dans les années 80 et qui est, ne l’oublions pas, un bel hommage a tout un tas d’œuvres de l’époque. Un hommage fait de manière très intelligente, au demeurant, ce qui n’est pas toujours le cas.
- On pouvait estimer qu’une seule saison suffisait a Stranger Things – au vu du final de la précédente, c’est un fait – or, les scénaristes ont fort habillement introduit de nouveaux protagonistes et proposer non seulement une suite crédible mais qui laisse ouvert tout un tas de pistes pour les prochaines saisons.
- Une nouvelle intrigue assez réussie dans l’ensemble et bourrée de bonnes idées, ce, tout en multipliant les références aux années 80.
- Les protagonistes nous sont désormais familiers et on les retrouve avec plaisir, quand aux nouvelles têtes, disons que, dans l’ensemble, elles sont plutôt réussies.
- Elfe, bien sur, pour ses pouvoirs, Kali, sa soit disant sœur, que l’on voit trop peu pour le moment mais qui possède un potentiel certain… mais je donne ma main à couper qu’ils ne sont pas les seuls enfants rescapés des laboratoires…
- L’évolution de Steve, sale petit con dans les premiers épisodes et qui a gagner en intérêt au fil du temps ; j’aurai presque de la peine pour lui.

Points Négatifs :
- Bon, cela fait deux saisons désormais que les héros doivent sauver Will, cela commence à faire beaucoup et j’espère que cela ne sera pas le cas dans la prochaine !
- Comme ce fut le cas dans la première saison, les premiers épisodes sont un peu poussifs et l’intrigue a eu du mal a démarrée – par contre, une fois que c’est lancé, on ne s’ennui pas !
- En toute objectivité, la plupart du temps, les parents de nos plus jeunes héros ne s’inquiètent pas de les voir disparaitre des nuits entières ?!
- On ne voit pas assez Kali, la sœur d’Elfe. Mais bon, je pense ne pas me tromper en affirmant que celle-ci refera son apparition par la suite.

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...