dimanche 11 mars 2018

SCIENCES ET AVENIR HS 192 – 9 GRANDS TEXTES DE L’HUMANITÉ


SCIENCES ET AVENIR HS 192 – 9 GRANDS TEXTES DE L’HUMANITÉ
Janvier/Février 2018

Sciences et Avenir HS 192 – 9 Grands Textes de l’Humanité
Edito : Histoires sans fin
Rencontre : Christian Jacob : « Comme des ovnis qui nous viennent du passé »
Actualité
- Les peintres aztèques, alchimistes de la couleur
- Une déesse de l’amour cachée dans La Bible ?
- Le grimoire diabolique de Lovecraft
- L’énigmatique Manuscrit Voynich accessible à tous
- Cahier Paléographie. Dans le secret des Manuscrits
Le Livre des Morts : Un jour et une nuit pour l’immortalité
Les Milles et une Nuits : Les mille et un secrets de Shéhérazade
Les Sagas Islandaises : Fières chroniques des âges vikings
Le Mâhabhârata : Le grand poème de la sagesse indienne
L’épopée de Gilgamesh : Le roi qui ne voulait pas mourir
Le Yi Jing : Le premier souffle de la pensée chinoise
L’Iliade : De qui Homère est-il le nom ?
L’Avesta : Douze mille ans pour changer de monde
Le Kâmasûtra : Le grand livre de la science érotique

Mon avis : Sous une couverture que l’on peut qualifier, en étant gentil, de franchement peu avenante, ce premier hors-série de la revue Sciences et Avenir de cette année 2018 n’en possède pas moins un contenu fort intéressant – comme quoi, l’habit ne fait décidément pas le moine. Il faut dire que, pour les amateurs d’histoire et de littérature, le dossier de ce numéro avait de quoi être alléchant, a défaut, il faut le reconnaitre, d’être original : les grands textes de l’humanité, tout un programme ! Pourtant, si le choix de ces derniers peut-être sujet a discussion – il y manque peut-être des textes religieux – force est de constater que les neuf œuvres qui nous sont proposés ici le méritent fort bien. Ayant traversé le temps, des milliers d’années pour certains, ce numéro de Sciences et Avenir nous permet de revenir sur leur genèse, leur évolution au fil des âges, la place qu’ils ont occupés et occupent encore de nos jours mais aussi, de faire le point sur ce que sont véritablement certains d’entre eux, l’exemple le plus évidant étant, bien entendu, le Kâmasûtra qui est tout sauf un ouvrage de positions sexuelles. Bref, l’amateur passera indéniablement un bon moment de lecture en lisant cette revue même si, en étant tout à fait franc, ce n’est pas ici qu’il apprendra de grandes nouveautés au sujet d’œuvres comme L’Iliade ou L’épopée de Gilgamesh, par exemple. Pour ce qui est du néophyte par contre, ce dossier est une bonne entrée en matière qui le fera découvrir des monuments de la littérature mondiale qui, incontestablement, auront façonner l’humanité… ce que l’on peut qualifier, sans la moindre exagération, des chefs d’œuvres…


Points Positifs :
- Un dossier intéressant sur 9 œuvres littéraires qui auront marqué l’histoire de l’humanité. Bien évidement, celles-ci sont archi-connues, mais bon, cela est plutôt logique vu qu’ici, on ne s’attaque pas a de quelconques œuvres obscures, bien au contraire.
- Créations des divers récits, évolution de ces derniers au fil du temps avec, parfois, quelques modifications, manière dont ceux-ci ont marqué des générations de lecteurs et occupent encore une place de choix de nos jours. Dans l’ensemble, tout cela est plutôt complet et instructif.
- Cette revue plaira indéniablement davantage aux néophytes qu’a ceux qui s’y connaissent un peu, cependant, je dois reconnaitre qu’a la lecture du dossier, j’aurai appris pas mal de choses au sujet des Mille et une nuits mais aussi sur le Kâmasûtra.

Points Négatifs :
- On peut estimer qu’il manque peut-être certains textes religieux a ce numéro, particulièrement la Bible qui, mine de rien, est par moments une mine d’or de connaissance des peuples qui vivaient au Moyen-Orient lors de la sa conception.
- Au vu de la richesse du sujet, on peut regretter que cette revue n’ai pas eu quelques pages supplémentaires…
- Une couverture franchement bof et qui ne donne pas vraiment envie de se plonger dans cette revue. Dommage.

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...