dimanche 4 mars 2018

ALL-NEW THOR – TOME 2


ALL-NEW THOR – TOME 2

Sur Alfheim, Dario Agger, le président de Roxxon, se réjouit de voir que son exploitation de pétrole tourne à plein. Il craint cependant que son association avec Malekith le fragilise et l'oblige à être toujours plus dépendant, et donc faible, vis-à-vis de sorciers ou autres géants. Dario souhaite avoir des alliés contre ses alliés et pour cela, il reçoit l'offre d'un certain Loki avec un intérêt certain. Une information lui a été rapportée que Malekith ne cesse de renforcer son armée. Loki s'amuse de cela car cela lui rappelle une vieille histoire, récit qu'il ne peut s'empêcher de raconter à son nouvel associé. C'était à l'âge des vikings, sur Midgard, le jeune capitaine Bodolf le noir bataillait sauvagement à côté de ses berserkers. Celui-ci priait le Dieu du tonnerre avant le combat et voyait parfois l'Asgardien les rejoindre dans leur lutte. Bodolf est très vite devenu invincible mais le pire est qu'il est aussi devenu fier, au point d'oublier que Thor ne lui doit rien...


All-New Thor – Tome 2
Scénario : Jason Aaron
Dessins : Russel Dauterman, Rafa Garres
Encrage : Russel Dauterman, Rafa Garres
Couleurs : Matthew Wilson, Rafa Garres
Couverture : Russel Dauterman
Genre : Super-héros
Editeur : Marvel
Titre en vo : The Mighty Thor – Vol. 2
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 20 décembre 2016
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Panini Comics
Date de parution : 03 janvier 2018
Nombre de pages : 136

Liste des épisodes
The Mighty Thor 6-12

Mon avis : Si depuis la parution de Secret Wars, dernier event qu’il m’a été donné de lire chez Marvel, j’ai quasiment abandonné la lecture de toute production issue de la Maison des Idées – du moins, pour ce qui est des œuvres modernes car je n’ai rien contre les séries plus anciennes et autrement plus intéressantes – il reste encore une série qui, a mes yeux, trouve encore suffisamment d’intérêt pour que je suive sa parution dans nos vertes contrées. Celle-ci, vous l’avez facilement compris, est The Mighty Thor ou, chez nous, All-New Thor comme les marchands de sandwich l’ont nommé. Œuvre de Jason Aaron au scénario – sans nul doute l’un des meilleurs auteurs de Thor toutes périodes confondues – et de Russel Dauterman aux dessins, les aventures de la nouvelle Déesse du Tonnerre, car oui, et ce n’est plus une surprise depuis longtemps, Odinson étant indigne depuis la fin de Original Sin, c’est Jane Foster qui a pris le relais, est sans nul doute l’une des séries, si ce n’est, la série Marvel la plus enthousiasmante actuellement, et ce, malgré le fait qu’un bon nombre de lecteurs conservateurs n’aient toujours pas supporter que Thor soit devenu une femme… Et donc, après un premier volume post-Secret Wars qui, ma foi, avait confirmé tout le potentiel de cette série hautement sympathique et bourré de bonnes idées, ce fut avec un plaisir certain et non dissimulé que je me suis lancé dans la lecture de la suite des aventures de notre Déesse du Tonnerre favorite… Alors, la série était-elle toujours aussi bonne, Jason Aaron allait-il réussir à maintenir le niveau qualitatif de celle-ci ? Eh ben ma foi, après lecture de la chose, force est de constater que, indéniablement, c’est un peu moins bon… Hein, quoi, comment, est-ce donc une déception !? Non, que l’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dire et je vous rassure tout de suite, ce second tome de All-New Thor reste, dans l’ensemble, de très bonne facture – surtout si on le compare au reste des productions Marvel. Le problème, car il y a un problème, c’est que le premier volume était tellement bon, avait placé la barre tellement haut que, au petit jeu des comparaisons, il est difficile de ne pas reconnaitre que cette suite, où, par la force des choses, notre Déesse du Tonnerre se voit contrainte de partir a la rescousse de l’un de ses plus grands ennemis, Dario Agger, est un poil moins bon. Certes, l’ensemble reste de qualité, il y a une fois de plus tout un tas de bonnes idées et entre quelques protagonistes hauts en couleurs, quelques passages assez drôles et mêmes quelques coups de théâtre, ces nouveaux épisodes de The Mighty Thor confirment tout le bien que je pensais de cette série. Après, au vu des enjeux en court que l’on avait découverts dans le premier tome, du plan tortueux de Loki et de l’absence de Malekith, il est clair que l’on peut regretter que tout cela soit mis de coté dans cet album. Mais bon, ne boudons pas notre plaisir : The Mighty Thor est une bonne série, toujours aussi plaisante et même quand c’est un peu moins bien, cela reste largement supérieur a la plupart des productions Marvel actuels, alors, ne nous plaignons pas et profitons avec plaisir des aventures de Jane Foster !


Points Positifs :
- Ce n’est plus une surprise : The Mighty Thor est une très bonne série et l’idée qu’Odinson ait été remplacé par une femme – en l’occurrence, Jane Foster – une des rares bonnes idées qu’ont eu les têtes pensantes de Marvel ses dernières années. Ce nouvel album le confirme fort bien et le plaisir de la lecture est toujours au rendez vous !
- Jason Aaron ne cesse de nous surprendre et même si cet arc narratif où notre Déesse du Tonnerre doit sauver son ennemi, Dario Agger, n’est pas sa plus belle réussite, force est de constater qu’il reste assez bon et, même, plutôt surprenant.
- Les dessins de Russel Dauterman, bien évidement, toujours aussi bons et qui sont pour beaucoup pour la réussite de ce comics.
- Les deux épisodes qui ouvrent cet album et qui sont un peu a part peuvent un peu surprendre, surtout en raison de leurs dessins, cependant, non seulement on se doute pas que ceux-ci auront une incidence par la suite mais que, également, si le style du sieur Rafa Garres peut surprendre, il plaira a certains qui seront ravis de découvrir un artiste moins conventionnel.

Points Négatifs :
- Si l’arc narratif où notre héroïne doit sauver Dario Agger est bon et se laisse lire, en comparaison des premiers épisodes, c’est un peu moins intéressant, il faut le reconnaitre.
- Il faut tout de même accrocher au style très particulier de Rafa Garres et nombreux sont ceux qui seront dubitatifs devant certaines planches limites illisibles.
- On se demande toujours pourquoi Panini a changé le nom de la série qui, de The Mighty Thor est devenu All-New Thor ? Mais bon, ce n’est pas la première fois que les marchands de sandwich nous étonnent par la négative…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...