dimanche 26 février 2017

FAIS PAS CI, FAIS PAS ÇA – SAISON 9


FAIS PAS CI, FAIS PAS ÇA – SAISON 9

D'un côté les Bouley : un couple qui refuse le modèle autoritaire de leurs parents, ils ont construit ensemble une famille recomposée. De l'autre côté, les Lepic, persuadés que les problèmes de la jeunesse actuelle sont essentiellement dus à la démission des parents, prônent un retour au mode d'éducation stricte qu'ils ont reçue et l'appliquent à leurs quatre enfants. Fin 2016. Renaud fête son 50eme anniversaire, délaissé par sa femme, avec pour seul cadeau un kit de dépistage de cancer colorectal offert par la Sécu. Il déprime et s’interroge sur le sens de la vie et de ses valeurs. Fabienne, en panne de création artistique, néglige complètement son couple, sa famille et met en péril le futur de l’entreprise Fabja och Vally. De son côté, Valérie donne le change et tente de sauver les emplois de la boîte tout en ménageant son couple. Denis, lui, s’est donné comme mission de convaincre Eliott de s’inscrire sur les listes électorales pour voter aux futures présidentielles… Bouley et Lepic vivent le premier jour du reste de leur vie.


Fais pas ci, fais pas ça – Saison 9
Réalisation : Philippe Lefebvre, Cathy Verney, Michel Leclerc
Scénario : Clémence Dargent, Martin Douaire, Stéphane Froenkinos
Musique : Philippe Kelly
Production : Elephant Story
Genre : Série familiale, Comédie
Titre en vo : Fais pas ci, Fais pas ça – Saison 9
Pays d’origine : France
Chaîne d’origine : France 2
Diffusion d’origine : 8 février 2017 – 22 février 2017
Langue d'origine : français
Nombre d’épisodes : 6 x 53 minutes

Casting :
Bruno Salomone : Denis Bouley
Isabelle Gélinas : Valérie Bouley
Guillaume de Tonquédec : Renaud Lepic
Valérie Bonneton : Fabienne Lepic
Yaniss Lespert : Christophe Lepic
Tiphaine Haas : Soline Lepic
Alexandra Gentil : Tiphaine Kalamian
Cannelle Carré-Cassaigne : Charlotte Lepic
Lilian Dugois : Eliott Bouley
Damien Ferdel : Lucas Lepic
Maïa Quesemand : Salomé Bouley
Héloise Cholley : Salomé Bouley
Simon Quesemand : Kim
Cécile Rebboah : Corinne
Isabelle Nanty : Christiane Potin
Huifang Liu : Jia-li
Lou Chauvain : Géraldine
Ruchi Ranjan : Ravija
Naveen Polishetty : Frère de Ravija
Pénélope-Rose Levèque : Martha
Annabelle Lengronne : Aminata
Arielle Dombasle : elle-même

Mon avis : Sans nul doute que lorsque, début 2007, fut diffusée la toute première saison de Fais pas ci, Fais pas ça, peu auraient été ceux qui se seraient douté que cette série ne prendrait fin qu’une décennie plus tard et que, surtout, elle aurait connu un certain succès. Car oui, indéniablement, les premières saisons furent bonnes, excellentes dans leur genres et même s’il faut toujours relativiser les choses, force est de constater que pendant longtemps, suivre les aventures cocasses des Bouley et des Lepic fut un véritable plaisir. Et puis, au fil des ans et du succès respectif de certains des comédiens, les choses évoluèrent, petit à petit, et pas forcément dans le bon sens puisque les saisons 7 et 8 furent, de mon point de vu, tout bonnement catastrophiques… Du coup, lorsque j’appris que la série allait prendre fin avec cette 9eme et ultime saison, ma foi, je me suis dit que ce ne pouvait être qu’une bonne nouvelle et que, effectivement, il était temps d’arrêter les frais. Bien évidement, je n’attendais plus rien de Fais pas ci, Fais pas ça, mais bon, quelque part, pour avoir accompagner ces deux familles sur une décennie, je ne pouvais pas passer a coté de cette dernière saison, ne serais-ce que par curiosité, et la… et la, ce fut une bonne surprise, que dis-je, une très bonne surprise même ! Ainsi, comme si, en arrivant en bout de l’aventure, toute l’équipe avait décidé de se réveiller et de donner le meilleur d’elle-même, pendant quatre épisodes, ce fut comme si je retrouvais les Bouley et les Lepic des grandes heures : c’était drôle, très drôle même par moments, inattendu, imaginatif, bref, un vrai régal qui annonçait forcément une fin en apothéose ! Hélas, si je fut surpris par le retour en grâce d’une série dont je n’attendais plus rien, la fin, elle, c’est-à-dire, les deux derniers épisodes, furent une autre surprise, mais mauvaise celle là, très mauvaise même… L’humour renvoyé dans les cordes, des tournures scénaristiques totalement illogiques pour ne pas dire navrantes par moments et une déception monumentale qui m’aura laissé bouche bée : mais comment avaient-ils put nous pondre un tel étron, comment avaient-ils put descendre aussi bas, gâcher d’une manière aussi médiocre une ultime saison qui avait si bien commencée ?! Incompréhensible, tout simplement… alors oui, s’ils voulaient que je ne regrette pas cette série, je pense qu’ils ont réussis, et pas qu’un peu, mais c’est fort dommage car je pense, et penserai toujours, que Fais pas ci, Fais pas ça méritait un final digne de ce nom. Mais bon, probablement que celui-ci aurait dut avoir eu lieu il y a quelques années déjà…


Points Positifs :
- Les quatre premiers épisodes sont très bons et on retrouve avec plaisir tout ce qui avait fait les grandes heures de la série pendant dix ans, c’est-à-dire, des situations hilarantes et des personnages qui se mettent dans des situations totalement ridicules par moments. Bref, un pur régal qu’on n’attendait plus au vu des saisons précédentes.
- Renaud Lepic est et restera comme le personnage le plus marquant de cette série, et ce fut un plaisir de le retrouver au top de sa forme, du moins, pendant une partie de la saison.
- Si Guillaume de Tonquédec fut égal a lui-même, c’est-à-dire, très bon, le reste du casting ne fut pas en reste dans l’ensemble.
- L’idée des sauts dans le temps tous les deux épisodes – a chaque fois cinq ans – ne fut pas mauvaise, loin de là.

Points Négatifs :
- Les deux derniers épisodes sont une bouse monumentale qui gâche tout ! Absolument pas drôles, par moments navrants, on tombe en plus dans le grand n’importe quoi pour ce qui est de l’évolution des personnages. Mais qu’est-ce qui leur a pris de nous pondre cette chose ?!
- Et dire que la série se finit ainsi ! Qu’elle médiocrité, quelle déception pour une fin, surtout que cette dernière saison avait si bien commencée…
- On sait très bien que Fais pas ci, Fais pas ça a toujours été une série très politisée et, accessoirement, franchement marquée a gauche, mais bon, au bout d’un moment, la aussi, on tombe dans le grand n’importe quoi et le ridicule total : Nicolas Hulot, président ? Les gars, on est en France hein, pas en Allemagne ou dans d’autres pays où le parti écolo représente vraiment quelque chose et pas 1 ou 2%...
- Et histoire d’enfoncer le clou, on se coltine Arielle Dombasle. Fallait vraiment que l’on boive le calice jusqu’à la lie…

Ma note : 5,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...