vendredi 9 février 2018

BATTLE ROYALE


BATTLE ROYALE

Dans un Japon du futur, les adultes redoutent les adolescents, enclins à la violence et à la désobéissance. D'où le vote de la loi Battle Royale. Le principe de ce « jeu » est très simple : une classe de terminale, tirée au sort, est envoyée chaque année lors du traditionnel voyage scolaire dans un lieu isolé (une île en l'occurrence), sur lequel les élèves doivent s'entretuer, et ce durant trois jours. Il ne doit rester qu'un survivant — faute de quoi les colliers dont sont munis les joueurs explosent — qui pourra rentrer chez lui à l'issue du jeu. La classe de Terminale B du lycée de Shiroiwa, qui a « l'honneur » de combattre cette année, perd déjà deux des siens d’entrée de jeu, alors que l'un de leurs anciens professeurs, portant le nom de Kitano, leur explique les règles. Chaque élève est ensuite lâché dans l'île avec son affect et l’obligation de rapidement prendre une décision quant à la suite des événements : survivre seul, essayer de s'unir avec les autres pour trouver une solution, tuer pour être le dernier ou tout simplement se suicider. Pour corser le jeu, les organisateurs ont inclus deux joueurs qui ne font pas partie de la classe : le gagnant du Battle Royale d'il y a trois ans, Shôgo Kawada, qui s'est à nouveau fait enlever et est bien décidé à survivre, et Kazuo Kiriyama, dit Le Volontaire, qui s'est inscrit à Battle Royale dans le seul but de s’amuser. C'est ainsi que les 40 élèves vont devoir survivre et tuer pendant trois jours.


Battle Royale
Réalisation : Kinji Fukasaku
Scénario : Kenta Fukasaku, d'après le roman de Koushun Takami
Musique : Masamichi Amano
Production : Toei
Genre : Action, Anticipation
Titre en vo : Battle Royale
Pays d'origine : Japon
Langue d'origine : Japonais
Date de sortie : 16 décembre 2000
Durée : 114 mn

Casting :
Takeshi Kitano : le professeur Kitano
Tatsuya Fujiwara : Shûya Nanahara
Aki Maeda : Noriko Nakagawa
Tarō Yamamoto : Shôgo Kawada
Masanobu Ando : Kazuo Kiriyama
Kou Shibasaki : Mitsuko Sôma
Chiaki Kuriyama : Takako Chigusa
Yukihiro Kotani : Yoshitoki Kuninobu
Takashi Tsukamoto : Shinji Mimura
Eri Ishikawa : Yukie Utsumi

Mon avis : Sorti dans l’archipel nippon au tout début des années 2000, Battle Royale fut, indéniablement, un des films les plus « coups de poings » de son époque, une œuvre marquante pour ne pas dire culte aux yeux de beaucoup, y compris les occidentaux qui purent le découvrir par la suite, comme ce fut mon cas, une ou deux années plus tard. Il faut dire que l’adaptation du roman éponyme du sieur Koushun Takami, formidable dystopie où, dans un Japon plus ou moins futuriste, la société, militarisé, a créer un jeu annuel où une classe de troisième tirée au sort, balancée sur une île déserte et où les élèves sont obligés, par la contrainte, a s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un seul. Un concept fort, qui amène très rapidement les protagonistes de l’histoire – et les spectateurs – a ne plus faire confiance a personne et, justement, a l’extrême violence et aux affrontements magnifiquement chorégraphiés mis en scène dans ce film, c’est ce sentiment de suspicion et de paranoïa qui transparait principalement lors du visionnage. Car dans Battle Royale, les anciens camarades de classe se trucident allègrement, les anciens amis ne se font plus confiance, les amours ne suffisent pas toujours et si, par moments, certaines alliances se font, aucun des élèves ne peut tout à fait être sur que celui qui l’accompagne ne le trahira pas tôt ou tard !? Paranoïaque, sanglant, désabusé – car que peut-on penser d’une société qui jette ainsi sa jeunesse dans un tel jeu de massacre et pire, que penser de celui qui survivra au prix de telles horreurs – Battle Royale, presque deux décennies après sa sortie n’a rien perdu de sa force, au point même que, après un énième visionnage de ma part, j’ai eu l’envie de lire le roman original, ce qui arrivera probablement dans les mois a venir. Bref, une réussite incontestable qui ravira indéniablement les amateurs du genre et comme en plus, il y a le grand Takeshi Kitano au programme, pourquoi bouder son plaisir et découvrir – si ce n’est pas encore fait – ce grandiose Battle Royale !?


Points Positifs :
- Une des meilleures dystopie qu’il m’a été donné de voir au cinéma ! Il faut dire que Battle Royale est quasiment parfait de bout en bout, tant de par sa mise en scène, son propos, sa violence crue que par ses protagonistes. Certes, il faut apprécier le genre et avoir le cœur bien accroché, mais si c’est le cas…
- Une idée de départ a la fois simple et compliquée a la fois : simple car il s’agit juste d’une compétition de massacre où il ne peut rester qu’un seul survivant, compliquée car, en fait, tout cela nous amène a réfléchir sur nos sociétés et la violence qui transparait de ces dernières.
- La quasi-intégralité des protagonistes marquent les esprits, y compris ceux qui apparaissent a peine a l’écran, même si, bien entendu, certains sortent naturellement du lot comme les deux héros, l’ancien vainqueur, le volontaire où la fille avec sa faucille.
- Takeshi Kitano en prof chargé de veiller sur le bon déroulé des épreuves, tout bonnement génial !
- Le coté paranoïaque, omniprésent de bout en bout.

Points Négatifs :
- Quelques exagérations par moments, car bon, comment dire, certains meurent en un coup tandis que d’autres survivent a des balles en pleine poitrine, se relèvent encore et encore…
- Il faut vraiment adhérer au concept et, surtout, à ce genre de films car Battle Royale est une œuvre très violente et au vu de nombreuses de ses scènes, tout cela risque de déplaire à un certain public plus sensible.

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...