mardi 13 mai 2014

L'ATTAQUE DES TITANS – TOME 7


L'ATTAQUE DES TITANS – TOME 7

Décidé à inspecter de fond en comble la maison de la famille d'Eren, en quête d'indices permettant d'élucider le mystère des Titans, le bataillon d'exploration entreprend une incursion à l'extérieur du Mur. Les troupes se font alors surprendre par un Titan de type féminin particulièrement dangereux, et manifestement doué d'intelligence. Au prix de lourds sacrifices dans ses rangs, le major Erwin parvient à neutraliser le spécimen. Il ne reste plus qu'à identifier l'individu qui se trouve à l'intérieur.


L’attaque des Titans – Tome 7
Scénariste : Hajime Isayama
Dessinateur : Hajime Isayama
Genre : Shōnen
Type d'ouvrage : Action, Dark Fantasy, Dystopie, Horreur, Tragédie
Titre en vo : Shingeki no Kyojin
Parution en vo : 9 avril 2012
Parution en vf : 30 avril 2014
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Pika Édition
Nombre de pages : 192

Mon avis : M’étant procurer les deux derniers tomes de L’attaque des Titans sorties sous nos vertes contrées sensiblement au même moment, il était plus ou moins attendu que la critique de ce septième volume de la saga ne tarde pas trop, celle du sixième ayant été publiée pas plus tard que ce dimanche. Mais si ce dernier m’avait très légèrement déçu, en regard de ce qu’était le manga jusqu’à alors (et même si, de mon point de vu, le volume le plus « faible » façon de parler, reste le quatrième), force est de constater qu’hier, en fin d’après-midi, lorsque je me suis lancé dans la lecture de ce septième tome, j’eu la joie de retrouver toute l’intensité et le plaisir qui avaient été les miens lors des débuts de cette série, il y a de cela quelques mois. Mais il faut dire qu’ici, l’auteur, Hajime Isayama, fait très fort puisque, débutant par un chapitre où les dialogues ont la part belle, et surtout, par un retournement de situations plutôt inattendu vis-à-vis du sort du Titan féminin, la suite s’emballe très rapidement et, entre divers affrontements et coups du sort, il va falloir se préparer à faire ses adieux a des personnages auquel on commençait à s’habituer et, mine de rien, a apprécier. Mais si la mort est au rendez-vous de ce septième tome, ce qui nous donne des scènes d’une intensité dramatique rare, le spectaculaire affrontement entre Eren, transformé, et le Titan féminin, vaut aussi son pesant de cacahouètes. Et si l’on ajoute à cela l’intervention des deux protagonistes les plus charismatiques de la saga, je veux bien évidement parlé de Mikasa et du Caporal-Chef Livaï, alors vous comprendrez à quel point ce tome a pu m’emballer. Quant au final, bien entendu sombre au vu des événements, il laisse entrevoir bien des difficultés à nos héros pour la suite qui, en plus des Titans, pourraient fort bien avoir maille à partir avec leurs propres compatriotes ; mais bon, pour connaitre la suite, il faudra patienter jusqu’au mois de juillet et franchement, je commence déjà à trouver le temps vachement long…


Points Positifs :
- Tout simplement l’un des meilleurs numéros de la saga et qui renoue avec les débuts de celle-ci avec le coté dantesque de ses affrontements et de ses nombreuses tragédies.
- Un premier chapitre où priment les dialogues et c’est parti pour de l’action pure et dure avec son lot de retournements de situations inattendus, de morts, de combats…
- Une nouvelle flopée de personnages auquel on commençait tout juste à s’habituer et a apprécier passe l’arme à gauche !
- Livaï et Mikasa, mes deux persos préférés, en action : que demander de plus ?!
- Encore bien des questions en suspens quant aux origines du Titan féminin et des Titans en général.
- Un final franchement sombre et dramatique et qui laisse présager bien des déboires pour nos héros.

Points Négatifs :
- Histoire de me répéter, encore et encore, les dessins : autant Hajime Isayama possède le don indéniable de nous pondre des scénarios captivants au possible, autant pour les dessins, cela reste un peu moyen, mais bon, c’est tout de même mieux qu’aux débuts et puis, comme je le dit à chaque fois, on a pris l’habitude…
- Par contre, les couvertures, je ne suis franchement pas fan… Et encore celle-ci n’est pas la pire !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...