jeudi 12 juin 2014

GREY'S ANATOMY – SAISON IX


GREY'S ANATOMY – SAISON IX

Trois mois après le crash, tous sont devenus titulaires. Meredith, surnommée Médusa par ses internes, se remet difficilement de la mort de Lexie. Elle devient aigrie et sa nouvelle interne Jo Wilson en fait les frais. Mark est dans le coma. Conformément à ses volontés, les machines qui le maintiennent en vie sont débranchées. Derek et Callie l'accompagnent jusqu'à la fin. Cristina a quitté le Seattle Grace pour aller à Mayo où elle a du mal à s'intégrer parmi les autres médecins. Par webcam, elle reste en contact avec Meredith. Cette dernière la pousse à rentrer à Seattle. Owen part dans l'Ohio rendre visite à April pour lui proposer de revenir travailler à Seattle. Arizona est vivante mais sa jambe gauche est amputée, elle en veut énormément à Callie et ne veut plus sortir de son lit. Un nouveau titulaire en chirurgie pédiatrique doit arriver pour remplacer Arizona. Alex, qui doit quitter le SGH, ne veut pas que le programme qu'avait mis en place Arizona pour aider les enfants en provenance d'Afrique soit abandonné. Après des hésitations, il décide de rester à Seattle. Meredith prend l'avion pour aller voir Cristina mais au moment du décollage elle fait une crise de panique et hurle aux personnels de la faire sortir de l'avion.


Grey's Anatomy – Saison 9
Réalisation : Shonda Rhimes
Scénario : Shonda Rhimes
Musique : Danny Lux
Production : ABC Studios, ShondaLand
Genre : Comédie dramatique médicale, Soap
Titre en vo : Grey's Anatomy 9
Pays d’origine : États-Unis
Chaîne d’origine : ABC
Diffusion d’origine : 27 septembre 2012 – 16 mai 2013
Langue d'origine : anglais
Nombre d’épisodes : 24 x 42 minutes

Casting :
Ellen Pompeo : Meredith Grey
Patrick Dempsey : Derek Shepherd
Sandra Oh : Cristina Yang
Justin Chambers : Alex Karev
Chandra Wilson : Miranda Bailey
James Pickens, Jr. : Richard Webber
Sara Ramirez : Callie Torres
Kevin McKidd : Owen Hunt
Jessica Capshaw : Arizona Robbins
Sarah Drew : April Kepner
Jesse Williams : Jackson Avery
Jason George : Dr Ben Warren
Loretta Devine : Adele Webber
Gaius Charles : Dr Shane Ross
Camilla Luddington : Dr Josephine "Jo" Wilson
Tina Majorino : Dr Heather Brooks
Tessa Ferrer : Dr Leah Murphy
Steven Culp : Dr Parker
William Daniels : Dr Craig Thomas
Jerrika Hinton : Dr Stephanie Edwards
Constance Zimmer : Dr Cahill
Justin Bruening : Matthew "Matt" (urgentiste)
Eric Dane : Dr Mark Sloan
Chyler Leigh : Dr Lexie Grey
Debbie Allen : Dr Catherine Avery

Mon avis : Dans le petit monde merveilleux des séries, qui, accessoirement, de nos jours, occupent une place de plus en plus importante dans nos vies, il faut reconnaitre qu’il est fort rare que qualité rime avec grand nombre de saisons, ainsi, bien des fois, au bout d’un nombre plus ou moins conséquent de saisons (pour la plupart, après la cinquième, pour certaines, assez rapidement), entre un scénario qui tourne en rond et une baisse notable qualitative, nombreuses sont de fort bonnes séries qui finirent en queue de poisson. Pourtant, de temps en temps, il arrive que certaines d’entre elles, sans aller jusqu’à ce bonifier au fil des saisons, n’en restent pas moins toujours aussi captivantes pour le spectateur, et ce, même si c’est assez rare, avouons-le. Et donc, parmi ces exceptions qui confirment la règle, comment ne pas reconnaitre que Grey’s Anatomy en est l’un des plus beaux exemples ? Alors oui, je sais ce que allez pouvoir me rétorquer, et d’ailleurs, je ne le nierai même pas : Grey’s Anatomy, ce n’est qu’un soap et dont le concept n’a pas évoluer d’un iota depuis les débuts puisque, au bout de neuf saisons, nous en sommes encore à suivre les aléas sentimentaux et professionnels (mais surtout les premiers) d’une poignée de médecins à Seattle, avec, de temps en temps (et surtout en fin de saison), quelques drames histoire de faire mourir des personnages et de renouveler le casting. Mais si au bout de neuf saisons, les grosses ficelles sont connues et ne surprennent plus guère, paradoxalement, ça marche encore et d’ailleurs, pas qu’un peu, loin de là : les épisodes sont toujours aussi captivants, on ne se peut s’empêcher de se demander qui va coucher avec qui cette fois ci, on peut s’amuser à parier sur le ou les prochaines victimes, on prendra un plaisir certain à suivre les pérégrinations du couple Owen/Cristina, on détestera encore plus que les autres années Meredith Grey, le personnage, selon moi, le plus fade de la série depuis ses débuts, on s’amusera avec Jackson Avery et April Kepner et on se demandera si finalement, le bad boy Alex Karev aura enfin droit au bonheur. Bref, rien de nouveau sous le soleil mais… entre tout un tas de nouvelles têtes, un hôpital au bord de la faillite, des moments touchants et un humour omniprésent, le plaisir est une fois de plus au rendez-vous et même si cette neuvième saison n’est pas meilleure que la précédente, elle n’est pas inférieure, loin de là ; bref, c’est toujours aussi bon, jouissif même pourrais-je ajouter et cela fait désormais neuf ans que ça dure !


Points Positifs :
- Ce n’est ni meilleur, ni pire que les huit autres saisons, disons que c’est toujours aussi bon, que les qualités sont toujours au rendez-vous, qu’on est rapidement captiver par ces histoires de coucheries, de tromperies, de drames, de séparations, de réconciliations, de morts, de grands sentiments, de coups de théâtres les uns après les autres qui a force, ne sont pas crédibles pour un sous – mais il leur arrive tout cela – mais qui n’en fonctionnent pas moins du feu de dieu !
- Un casting d’acteurs toujours au top avec, selon moi, une petite préférence pour Owen, Jackson, Alex, Cristina et April.
- Quelques nouvelles têtes bienvenues qui apportent un nouveau souffle à la série.
- Certains passages sont émouvants, comme, bien entendu, la mort de Mark Sloan au début de la saison, l’amputation de la jambe d’Arizona.
- Toute la partie où l’hôpital est en faillite et cherche un repreneur est la mieux réussie de la saison.

Points Négatifs :
- Bon, il faut reconnaitre que cela fait neuf saisons que ça dure et que, point de vu originalité, ce n’est pas vraiment ça. Certes, pourquoi changer vu que c’est toujours aussi bon, cependant, certaines intrigues reviennent toujours (Owen/Cristina), les fins de saisons sont toujours aussi catastrophiques (quoi que là, c’est plus soft) et même quand certains quittent l’hôpital, bah, ils finissent par revenir…
- Oui, je sais que Meredith Grey est l’héroïne de l’histoire mais je la déteste, j’en ai marre de l’entendre geindre depuis neuf ans, de se lamenter sur son sort alors que, bon, comment dire, autour d’elle, des gens meurent, des couples se séparent ou ne sont jamais heureux… non mais quelle tête à claques !

Ma note : 8/10

2 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Moi j'arrête. Je viens de finir la 10. Un des seuls perso qui m'intéressait encore s'en va. Alors bon.

Feanor a dit…

Ayant jeter un oeil sur ce qui va se passer dans la saison 10, je sais de qui il s'agit : dommage mais bon, il en reste encore quelques uns que j'aime bien.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...