vendredi 11 avril 2014

UNCANNY AVENGERS – TOME 1


UNCANNY AVENGERS – TOME 1

Le conflit entre les Avengers et les X-Men a fait une victime de rang en la personne de Charles Xavier. Celui qui fut le leader de la cause mutante est mort des mains de Scott Summers, son fidèle bras-droit. Une cérémonie est organisée à l'école d'enseignement supérieur pour mutants. Wolverine y tient un discours pacifiste et vibrant. Peu après, Alex Summers est convié par Captain America et Thor à les rejoindre à la tour des Avengers. La Bannière étoilée souhaite montrer à la population que les tensions entre les deux clans sont désormais chose oubliée. Pour cela, il souhaite forger une équipe composez de membres des deux groupes et pour la diriger, qui de mieux que Havok ? Si Alex refuse dans un premier temps, un attentat à New-York est causé par Avalanche, précipite la formation de cette nouvelle équipe...


Uncanny Avengers – Tome 1
Editeur : Marvel Comics
Scénario : Rick Remender
Dessins : John Cassaday, Olivier Coipel
Encrage : Laura Martin, Larry Molinar
Genre : Super Héro
Titre en vo : Uncanny Avengers – Vol 1
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 7 mai 2013
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Panini Comics
Date de parution : 26 mars 2014
Nombre de pages : 136

Liste des épisodes
Uncanny Avengers 1-5

Mon avis : Le mois dernier, je m’étais finalement laisser tenter par l’achat de la revue consacrée aux Uncanny Avengers, cette équipe de Vengeurs mixte composée d’anciens membres de ces derniers, mais aussi, bien entendu, des X-Men ; et comme je le soulignai alors, ayant été plutôt enthousiasmer parce que j’avais lu, quoi que sur un seul et unique épisode, l’envie me prit de suivre de plus près cette série que, jusque-là, je dédaignais somptueusement. Comme le hasard fait souvent bien les choses, Panini Comics publiait quelques jours plus tard, justement, le premier tome comportant les cinq premiers épisodes d’Uncanny Avengers, ce qui, me foi, était plutôt une bonne nouvelle et me permettrait ainsi de rattraper mon retard sans avoir à acheter les diverses revues parues jusqu’à ce jour. La chose étant faite, que dire alors au sujet d’une série qui, et il suffit de faire un tour sur le net pour s’en convaincre, possède bon nombre de détracteurs ? Eh ben ma foi, la première chose que j’ai pu constater, c’est que malgré toutes les critiques forts négatives ou au mieux moyennes que j’ai pu lire ici ou là, les débuts d’Uncanny Avengers ne sont pas si inintéressants qu’on pourrait le penser. Partant d’un postulat de départ pour le moins judicieux, c’est-à-dire, que les arrogants et puissants Vengeurs daignent enfin aborder le problème mutant, le maitre d’œuvre de la chose, Rick Remender, nous offre un récit non seulement cohérent mais qui, pour notre plus grand plaisir, met en avant non pas les traditionnels têtes de gondoles que sont Captain America, Thor et Wolverine, ici en retraits,  mais plutôt les second couteaux que sont Havok, Malicia et la Sorcière Rouge, celle-ci me faisant penser à une Jean Grey qui s’en voudrait des crimes passés du Phénix – et Dieu sait que Wanda a beaucoup à se faire pardonner. Et a cette équipe pour le moins disparate et où les tensions vont bientôt apparaitre, en plus de nouveaux membres, Rick Remender, grand connaisseur de la continuité des deux équipes, nous offre un adversaire de taille, Crane Rouge, qui, en s’emparant des pouvoirs du cerveau de feu, le Professeur Xavier, accroit, et pas qu’un peu, ses pouvoirs – bon, certes, on peut se poser des questions sur comment le sympathique Crane Rouge parvint à une telle chose, surtout sur le cerveau de quelqu’un décédé depuis quelques jours, mais bon… Au final, le lecteur se retrouve avec cinq épisodes qui ne sont peut-être pas le summum de ce qui a pu se faire dans le petit monde des comics mais qui, selon moi, n’en restent pas moins plutôt intéressants, surtout qu’ils laissent entrevoir un avenir encore plus intéressant. Seul bémol, finalement, John Cassaday que l’on a déjà connu bien plus inspiré aux pinceaux – d’ailleurs, le cinquième épisode dessiné par Olivier Coipel, démontre bien la différence de niveau entre les deux hommes – mais bon, malgré cela, force est de constater que pour une série tellement décriée, les débuts d’Uncanny Avengers ne sont pas aussi inintéressants que cela, bien au contraire.


Points Positifs :
- Un postulat de départ plutôt intéressant : il était grand temps tout de même que les Vengeurs se préoccupent du sort des mutants ; de même, c’est bien également que les X-Men qui, soit disant, luttent pour un rêve de cohabitation pacifique, sortent de leur côté plus que sectaire et repliés sur eux-mêmes.
- Un casting fort intéressant, surtout que Rick Remender met en avant des personnages comme Havok ou la Sorcière Rouge, traditionnellement des second couteaux alors qu’ils méritent bien mieux. De même, l’arrivée lors du cinquième épisode de la Guêpe, Wonderman et Feu du Soleil apporte un plus indéniable a l’équipe.
- Crane Rouge qui s’empare des pouvoirs de Xavier : fort bonne idée même si la façon dont il le fait laisse plutôt perplexe.
- Quelques scènes déjà marquantes, comme Crane Rouge prenant le cerveau du Professeur Xavier dans sa main, quand Wanda et Malicia découvrent le corps mutilé de Xavier, les premières tensions dans l’équipe.
- La série promet beaucoup, surtout pour ce que Rick Remender dévoile petit à petit : retour d’Onslaught, les jumeaux d’Apocalypse…
- Une série bien plus réussie que ce à quoi je m’attendais au vu des nombreuses critiques que je li depuis des mois sur le net ; comme quoi, il ne faut pas se fier à tous les avis et se faire sa propre opinion.

Points Négatifs :
- Euh, on ne comprend pas très bien comment les Vengeurs apprennent ce que fait Avalanche : ils sont en train de discuter le plus tranquillement du monde et dans la case d’après, sans transition, ils sont dehors face à lui !?
- Un John Cassaday que l’on a déjà connu en bien meilleur forme : certes, cela reste correct dans l’ensemble mais bon, certaines cases sont franchement bâclées comme si le dessinateur avait eu du mal avec les délais…
- Certains membres de l’équipe de Crane Rouge sont tout de même franchement kitchs, pour ne pas dire ridicules.
- Mais comment Crane Rouge a-t-il réussi à s’emparer des pouvoirs de Xavier ? Il prélève le cerveau de ce dernier mort depuis quelques jours et… alors là ?! Il le tient dans la main et ensuite, il le mange ? Franchement, une énigme !?
- Bon courage si vous n’êtes pas un familier de la continuité des deux équipes car il va falloir vous accrocher pour tout comprendre…

Ma note : 7,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...