mercredi 12 avril 2017

WALKING DEAD – L'APPEL AUX ARMES


WALKING DEAD – L'APPEL AUX ARMES

Au vu des derniers événements, Rick n'est pas dupe quant à la menace que représentent les Chuchoteurs. Afin de préparer les habitants de la communauté à une future guerre, l'ancien flic organise des séances d'entraînement au tir sur des marcheurs. Certains réussissent facilement mais un autre perdent leurs moyens et voient les morts-vivants s'approcher trop près de lui. Rick essaie d'intervenir mais son état de santé physique lui prouve qu'il n'est plus aussi vif et précis qu'autrefois. Heureusement, Dwight intervient et élimine tout danger. Sur le chemin du retour, Rick remercie son sauveur et souhaite lui confier la responsabilité des opérations, ce que refuse immédiatement Dwight. Pendant ce temps, Eugène essaie de réparer un émetteur radio. Il passe un long moment à triturer la machine et tente d'émettre un message. Après plusieurs tentatives, quelqu'un lui répond...


Walking Dead – L’appel aux armes
Scénario : Robert Kirkman
Dessins : Charlie Adlard
Encrage : Stefano Gaudiano
Couleurs : Cliff Rathburn
Couverture : Charlie Adlard
Genre : Fantastique, Etrange, Horreur
Editeur : Image Comics
Titre en vo : Walking Dead – Call To Arms
Pays d’origine : Etats-Unis
Parution : 26 septembre 2016
Langue d’origine : anglais
Editeur français : Delcourt
Date de parution : 05 octobre 2016
Nombre de pages : 168

Liste des épisodes
Walking Dead 151-156

Mon avis : Dans la lancée de ses prédécesseurs, ce vingt-sixième tome de Walking Dead est la démonstration éclatante que, depuis Une autre vie – vingt-deuxième tome de la saga – la série a sut se relancée de fort belle manière. Bien évidement, comme cela fait un certain temps que cela dure, ce n’est plus vraiment une surprise pour les fans qui ne peuvent que s’incliner bien bas devant le maitre d’œuvre de la chose, je veux bien évidement parler de Robert Kirkman, toujours aussi inspirer et qui sait maintenir l’intérêt d’une série qui, mine de rien, accuse déjà un certain age – sensiblement treize ans maintenant ! Alors bien entendu, ce nouveau volume de Walking Dead n’est pas le plus marquant de la saga, ni même, il faut le reconnaitre, le plus réussi depuis Une autre vie, cependant, petit a petit, l’intrigue suit tranquillement son court et, accessoirement, Kirkman réussit, encore une fois, a nous étonner, ne serais-ce que par ce final totalement inattendu et qui en laissera plus d’un bouche bée. Bien évidement, Negan est au cœur de cet album, et de loin ! Cela plaira indéniablement aux fans du personnage, surtout que, selon moi, depuis qu’il est passé par la case prison, il a indéniablement gagné en intérêt ; plus imprévisible que jamais, capable d’actes d’une cruauté sans nom et d’autres que l’on ne peut que qualifier d’héroïques, Negan, qui apparaissait en retrait depuis quelques tomes, brille de mille feux dans celui-ci, pour notre plus grand plaisir. Autre bonne surprise : Dwight. Personnage secondaire lors de son apparition, il est clair que, depuis quelques temps, il a pris de l’importance, ce qui en surprendra, la aussi, plus d’un, mais s’avère être une bonne idée. Ajoutons a cela les petites discussions radio d’Eugène, pour le moins mystérieuses pour le moment et il est clair que, une fois de plus, nous avons droit a un tome on ne peut plus réussi et qui ravira les fans de la saga. Finalement, les seules réserves que l’on pourrait avoir – et encore – pour le moment, c’est le fait que des piliers de la série comme Rick, Andrea ou, a un degré moindre, Carl, apparaissent un poil en retrait, mais bon, attendons de voir la suite pour en juger…


Points Positifs :
- Un Negan au sommet de son art et qui brille de mille feux dans ce tome : évadé de prison, il rejoint les Chuchoteurs, semble tout faire pour s’intégrer a ces derniers afin de se venger de Rick et a la fin… surprise ! Bref, c’est un véritable régal que de le suivre tout au long de ces épisodes, surtout que ses dialogues valent le détour. Mais au fait, quel est son but !?
- La montée en puissance d’un ancien personnage secondaire, Dwight. Au début, il m’était complètement indifférent mais depuis quelques temps, je l’apprécie plutôt bien celui-là. Prendra-t-il encore plus d’importance par la suite ? En tous cas, une future opposition entre lui et Negan est fort prévisible…
- La confirmation, une fois de plus, que depuis le vingt-deuxième tome, la série a redémarrée sur de très bonnes bases et que tout cela est franchement captivant à suivre.
- Qui donc est la mystérieuse interlocutrice qui discute avec Eugène par radio ? Cela ne risque-t-il pas d’apporter de nouveaux problèmes ?
- Une fois de plus, le duo Adlard/ Gaudiano livre une prestation de qualité pour ce qui est des dessins.

Points Négatifs :
- Les anciens héros de la saga, comme Rick, Andrea, Carl, Maggie, Jésus apparaissent un peu en retrait dans ce tome. Il faut dire qu’il y a tellement de protagonistes dans Walking Dead que, par moments, certains passent au second plan.
- C’est marrant de voir Michonne parler plus qu’avant, mais, curieusement, je la préférait presque lorsqu’elle était moins loquace…

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...