vendredi 7 février 2014

SECRET STATE


SECRET STATE

Pendant la campagne pour les élections générales britanniques, un accident industriel survient à Teeside, laissant morts et blessés et posant des questions étranges sur les procédures de sécurité de l'entreprise pétrochimique américaine, PetroFex. Le Premier ministre britannique dit avoir négocié une compensation pour les victimes de la part de l'organisation, mais lors de son retour au Royaume-Uni, son avion s'écrase dans l'Atlantique. Le Vice-Premier ministre, Tom Dawkins prend les commandes du pays avant les élections, et alors qu'il tente de découvrir la vérité sur la catastrophe, il met au jour une conspiration touchant le cœur du système politique britannique.


Secret State
Réalisation : Ed Fraiman
Scénario : Robert Jones
Musique : Alex Heffes
Production : Company Pictures, Newscope Films
Genre : Thriller, Politique
Titre en vo : Secret State
Pays d’origine : Royaume-Uni
Chaîne d’origine : Channel 4
Diffusion d’origine : 7 novembre 2012 – 28 novembre 2012
Langue d'origine : anglais
Nombre d’épisodes : 4 x 45 minutes

Casting :
Gabriel Byrne : Tom Dawkins
Charles Dance : John Hodder
Stephen Dillane : Paul Jacob Clark
Rupert Graves : Felix Durrell
Ralph Ineson : Wrigglesworth
Russell Kilmister : Nillis Jacobson
Sylvestra Le Touzel : Ros Yelland
Anna Madeley : Gina Hayes
Gina McKee : Ellis Kane
Ruth Negga : Agnes Evans
Nicholas Farrell : General Munnery

Mon avis : Depuis que ce blog existe, et cela fait déjà six ans, je n’ai pas compté le nombre de fois où j’ai pu remercier ARTE pour m’avoir fait découvrir des œuvres originales et de fort bonne qualité, mais ce que vous pouvez etre sur, c’est que ce nombre, justement, est plus que conséquent. Et donc, vous l’avez compris, pour la énième fois, je ne peux que remercier la chaine franco-allemande, celle qui est tellement moquée par le grand public, pour ce magnifique cadeau que fut à mes yeux, la découverte, ce jeudi soir, d’une fort bonne série, Secret State, une de plus me direz-vous, oui, une de plus et diablement plus intéressante que ce que l’on peut trouver sur TF1 ou M6, mais là n’est pas mon propos. Non, ce qui est important, c’est que si jamais vous vous intéressez a la chose politicienne, avec, forcément, tout ce qui tourne autour, c’est-à-dire, moult complots, espionnage, raison d’état, manœuvres politiciennes, trahisons, mais aussi, car il ne faut pas les oublier, banquiers et autres multinationales sans scrupules et qui, du haut de leur puissance financière, font et défont les gouvernements, alors, nul doute que cette série britannique est faite pour vous. Car dans son propos, qui certes, pioche un peu à droite et à gauche et est loin d’etre original mais n’en reste pas moins excellent, pour ses acteurs, en particulier Gabriel Byrne en Premier Ministre droit dans ses bottes et Charles Dance, alias le grandiose Tywin Lannister dans Game of Thrones, pour ne citer que les plus importants, son côté sombre et son intrigue captivante au possible (sur ce point, ARTE a diffusé les quatre épisodes d’un coup et malgré ma fatigue, j’ai tenu bon tellement j’étais passionner devant mon petit écran), il apparait évidant que ce Secret State est une fort bonne série qui ne péchera finalement que par son très faible nombre d’épisodes ainsi que par une fin ouverte qui m’aura laisser sur ma faim…


Points Positifs :
- Au début, on ne peut s’empêcher de se dire que le scénario est tout sauf original, ce qui est vrai d’ailleurs, et que les auteurs se sont contenter de piocher dans d’autres œuvres existantes, puis, petit à petit, l’intrigue se met en place et celle-ci est tellement captivante qu’il devient impossible de décrocher.
- Des acteurs tout bonnement excellents et franchement crédibles dans leurs rôles avec, en tête d’affiche, selon moi, Charles Dance dans un rôle d’imminence grise qui lui va décidément bien à ravir ; mais n’oublions pas Gabriel Byrne, tout aussi excellent ainsi que le reste du casting, vraiment au top.
- Coups bas, trahisons, des banquiers et des patrons de multinationales qui sont de parfaits salopards, des politiciens véreux et prêts a tous les coups bas, des services secrets aux méthodes condamnables : bref, les puissants en prennent plein la gueule et c’est bien mérité… et puis, n’est-ce pas la bien triste réalité ?

Points Négatifs :
- Quatre épisodes, c’est visiblement bien trop court au vu du scénario et, du coup, on ne peut s’empêcher de se dire qu’un cinquième n’aurait pas été de trop.
- La fin, ouverte, n’est pas mauvaise en soit mais le fait de ne pas connaitre le dénouement est un peu frustrant.
- Merci ARTE pour la diffusion mais franchement, quatre épisodes d’un coup, c’est un peu beaucoup quand on doit se lever le matin à 5h30 !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...