mardi 8 mars 2011

SUR LA TERRE DES DINOSAURES


SUR LA TERRE DES DINOSAURES

Imaginez que vous pourriez être le témoin de l'ère des dinosaures, que vous pourriez voir un diplodocus naître, un tyrannosaure chasser, un torosaurus charger, que vous pourriez traverser les 160 millions d'années du règne des dinosaures sur la terre. Grâce aux techniques d'images de synthèse les plus à la pointe, Sur la terre des dinosaures redonne vie au monde tel qu'il était il y a 220 millions d'années, époque à laquelle les dinosaures sont apparus sur la terre. 160 millions d'années d'histoire : de leur apparition à leur soudaine extinction. Sur la terre des dinosaures révolutionne le monde des documentaires.

Épisode 1 – Une nouvelle dynastie
-220 millions d'années – Trias supérieur – Arizona
La Terre du Trias voit cohabiter divers groupes de reptiles, qui s'affrontent pour la suprématie dans un climat tropical sec, avec de fortes alternances entre saisons.

Épisode 2 - L'Ère des géants
-152 millions d'années – Jurassique supérieur – Colorado
Le climat de la Terre est à présent chaud et humide, la forêt (composée de conifères pour l'essentiel) alterne avec des savanes, parcourues par de gigantesques dinosaures sauropodes, dont le Brachiosaure et le Diplodocus.

Épisode 3 – Mers cruelles
-149 millions d'années – Jurassique supérieur – Angleterre
L'actuel continent européen est à l'époque un archipel au climat tropical bordé de récifs coralliens. Si les dinosaures règnent sur la terre ferme, d'autres reptiles les remplacent en mer.

Épisode 4 – Les maîtres du ciel
-127 millions d'années – Crétacé inférieur – Brésil, Amérique du Nord et Espagne
Cet épisode retrace le périple d'un vieux mâle d’Ornithocheirus, ptérosaure géant de 15 mètres d'envergure, depuis les côtes de l'actuel Brésil jusqu'à l'Europe, au-dessus de l'Océan Atlantique en formation. Il rencontrera au fil de son voyage la faune de trois continents.

Épisode 5 - Les lutins des glaces
-106 millions d'années – Crétacé moyen – Antarctique
Près du pôle, l'Antarctique a aussi ses propres dinosaures. Mais le climat tempéré froid, avec de longs hivers enneigés, et plus encore une nuit polaire longue de plusieurs mois, n'autorise que la présence d'espèces adaptées.

Épisode 6 - Mort d'une dynastie
-65,5 millions d'années – Crétacé supérieur – Montana, États-Unis
Les dinosaures règnent encore sur Terre ; leur peuple est dominé par les Tyrannosaures, qui prélèvent leur tribut sur les espèces végétariennes, Hadrosaures ou Cératopsiens. Mais l'environnement change autour d'eux et surtout, une intense activité volcanique projette des cendres et gaz toxiques, qui affectent l'ensemble des êtres vivants.

Mes enfants ayant depuis ces derniers mois nourris une passion sans borne pour les dinosaures, et ce, a la plus grande joie du vieil amoureux de ces formidables reptiles qui autrefois peuplaient notre planète que je suis, je m’efforce, des que possible, de les combler de multiples manières : que cela soit par le biais des jouets, comme les Playmobils par exemple, des livres (qu’ils ont déjà mais on peut toujours trouver mieux) et maintenant, par l’acquisition du DVD comportant les six épisodes (oui je sais, il en existe un septième dans un autre DVD mais bon, ce fut une question de prix) de l’excellent reportage de la BBC intitulé Sur la terre des dinosaures. Paru en 1999, celui-ci m’avait suffisamment marqué a l’époque, tant par la qualité de ses images de synthèses, alors exceptionnelles et qui donnaient véritablement l’impression de voir évoluer de vrais dinosaures, ce qui, personnellement, fut un petit choc agréable lors de sa première diffusion en France, mais aussi de part sa qualité générale, tant dans la pertinence des scénarios proposés – de véritables documentaires animaliers mais avec des dinosaures – que par les commentaires, sobres, sérieux et, de part chez nous, doublés par un André Dussollier en grande forme et visiblement inspiré par le sujet. Du coup, l’idée de me le procurer pour le revoir avec mes enfants devint une évidence, et, épisodes après épisodes, nous avons tous les quatre, regarder avec plaisir – les yeux de certains brillaient a tel apparition tant attendue, et je suis dans le lot – les six parties qui composent ce documentaire ces derniers jours.

Bien évidement, il y aurait probablement a redire sur tel détail : par exemple, tout les épisodes ne sont pas de qualité égale, il faut le reconnaître et l’on passe de l’excellent L'Ère des géants a d’autres, comme Les lutins des glaces ou Mort d'une dynastie moins réussis selon moi (ce qui est plus problématique pour le dernier puisqu’il nous narre tout simplement la disparition des dinosaures), mais cela ne signifie nullement que la qualité n’est pas au rendez vous, disons que certains placent la barre tellement haut que l’on ne peut s’empêcher d’être déçu par d’autres. Mais quoi qu’il en soit, et quelque soit les préférences de chacun (qui fait que l’on va apprécier un épisode plus qu’un autre), ce qui est certain, c’est que chaque épisode de Sur la terre des dinosaures apporte son lot d’intérêt a l’ensemble : que cela soit la période peu connue des près-dinosaures au Trias dans Une nouvelle dynastie, l’évolution des jeunes diplodocus dans L'Ère des géants, les reptiles marins et volants dans Mers cruelles et Les maîtres du ciel, les dinosaures de l’antarctique et la survie d’espèces anciennes dans Les lutins des glaces voir même les conditions climatiques et leur durcissement a la fin du Crétacé, ainsi que leur conséquences sur la faune et la flore dans Mort d'une dynastie, chaque épisode de Sur la terre des dinosaures apporte son lot d’intérêt et de découvertes pour le simple quidam, passionné ou non de la chose, qui n’est pas paléontologue.

Des critiques, Sur la terre des dinosaures en a connu et en connaitra encore ; évidement, l’on peut pointer du doigt telle inexactitude scientifique, telle spéculation sur le mode de vie d’animaux disparus, pour les dernier d’entre eux, il y a près de soixante cinq millions d’années, mais sachons reconnaître que pour ce qui est de la paléontologie, mais cela est valable dans bien des domaines scientifiques, la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et sera encore moins celle de demain, ainsi, des découvertes ultérieures – le documentaire date tout de même de 1999 – peuvent contredire certaines choses que l’on voit a l’écran, mais les concepteurs du documentaire ont réaliser celui-ci avec les connaissances de l’époque, bien évidement. Quand au comportement des dinosaures proposés, tel qu’il apparaît a l’écran, cela est bien évidement de la spéculation, mais ce n’est pas non plus n’importe quoi ; des erreurs existent, certaines choses doivent approcher de la réalité mais de toute façon, il est évidant que l’on ne saura jamais comment se comportaient exactement des animaux ayant vécu il y a des dizaines et des centaines de millions d’années, on ne pourra que, spéculer, justement.

Quoi qu’il en soit, a mes yeux, Sur la terre des dinosaures est un excellent documentaire qui ne peut que plaire aux amateurs, petits et grands, de ces terribles lézards qui dominèrent le monde pendant plus de cent soixante millions d’années. Personnellement, j’en suis fan même si j’aurais souhaiter voir quelques dinosaures que j’aime bien un peu plus présents a l’écran et que le dernier épisode m’a un peu laisser sur ma faim. Mais en toute sincérité, c’est un très bon documentaire, comme la BBC en a le secret pourrions nous ajouter, et qui plus est, il a plu a mes enfants, et rien que pour ca, ca valait le coup de l’acheter. Reste maintenant ses deux petits frères : Sur la terre des géants et Sur la terre des monstres disparus, tout aussi bons et tout aussi indispensables, mais ceci est une autre histoire.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...