lundi 16 mai 2011

DRAGON MAGAZINE N°11


DRAGON MAGAZINE N°11
Mai/Juin 1993

Au sommaire :
- Guide de Magie
- Rejoignez l’Arcanium
- Les cinq cercles
- Avril
- Jackson’s Five
- Les Nains
- Un grand peuple
- Par ma barbe !
- Moria, légende de pierre
- Langage secret
- Improbable mais vrai
- Evitez le trou
- Bazar du bizarre
- Cauchemar pour l’Archimage III
- Actualité
- Ciné : Toys
- Dracosoft
- Preview : ciné, Vidéo, BD, bouquins, JDR
- A la carte
- BD : Laurette et Harpye
- Figurines : A la pointe du pinceau
- Nouvelle : La première encoche

Mon avis : Depuis que ce blog existe, c’est-à-dire, depuis un peu plus de trois ans, je n’avais pas encore eu l’occasion de vous parler d’une revue qui m’aura fortement marquer au cours des années 90 : Dragon Magazine. Bien entendu, la chose est plutôt logique puisque cela fait belle lurette que je n’ai pas replongé dans la lecture du moindre numéro de ce magazine qui, en son temps – avant l’explosion des jeux vidéos survenu avec la Playstation – était l’un des plus parfaits représentants d’une époque désormais révolue ; celle où les jeux de rôles comme Donjons & Dragons régnaient en maitre parmi les joueurs, bref, une période où l’imaginaire primait sur l’image. Mais plutôt que de tomber dans le traditionnel « c’était le bon temps avant », une petite explication s’impose quant a la présence de ce numéro sur ce blog : jusqu’à ce jour, il me manquait trois numéros a ma collection de Dragon Magazine, le 2, le 11 et le 32, des numéros que je cherche depuis longtemps afin de, un jour, qui sait, compléter cette collection, et donc, un numéro, le onzième donc, que j’ai enfin put trouver sur Priceminister, et ce, de prime abord, a ma plus grande joie… Sauf que, comment dire ? Disons que celui là, je l’ai attendu tellement longtemps – il est paru en 1993, nous sommes en 2011 – que du coup, je l’avais un peu posé sur un piédestal alors qu’il ne le méritait probablement pas. Tout d’abord, force est de constater que ce onzième numéro de la version française de Dragon Magazine est typique des tout premiers numéros : des articles vraiment marqués AD&D, qui ne vont pas encore au fond des choses et une maquette sympathique mais qui s’améliorera largement par la suite. Qui plus est, si ce fameux dossier sur nos amis les nains attisait mon envie depuis longtemps, au final, je dois reconnaître que je m’attendais a beaucoup mieux. Certes, il est dans la lignée de l’époque, mais bon… Je passerais rapidement sur le dossier consacré à l’Arcanium, une espèce d’école de magie qui ne passionnera pas les foules pour m’attarder sur le gros morceau de ce numéro : avril. Et oui, c’est un numéro d’avril ce qui signifie que pour un Dragon Magazine, on a droit pour la énième fois a des jeux débiles (quelques uns sont rigolos tout de même), a Steve Jackson (l’américain, pas le fondateur des Défis Fantastiques) ainsi qu’a une nouvelle tournée des sortilèges absurdes de Nimrod, le magicien le plus nul du multivers. Marrant, certes, mais le problème, c’est que c’est la troisième fois et que l’effet de surprise fonctionne moins. Du coup, ce fameux onzième numéro que je cherchais depuis des lustres m’aura laissé un gout d’inachevé sur la langue, son contenu n’étant pas franchement enthousiasmant outre mesure ; du coup, l’on peut parler de réelle déception quoi que, finalement, j’aurais enfin réussis à me compléter ma collection de Dragon Magazine. Reste maintenant les numéros 2 et 32 et celle-ci sera enfin achevée. Quant au contenu de ces deux revues, on verra bien s’ils méritent tant d’efforts et une si longue attente ?


Points Positifs :
- Le plaisir, tout personnel bien sur, de me procurer enfin l’un des trois numéros manquants de ma collection de Dragon Magazine, une revue mythique des années 90.
- A la lecture de ce numéro, une certaine impression d’être revenu a une époque où les soucis étaient moindres et où j’avais plus de cheveux…
- Qui dit numéro d’avril dit forcément présentation de jeux plus ou moins débiles et si on a déjà connu mieux, force est de constater que certains sont plutôt marrants.
- Désormais, je sais enfin si les femmes nains ont des barbes ou pas !

Points Négatifs :
- Je l’ai tellement attendu ce numéro que je l’ai glorifié avant l’heure, du coup, j’ai été plutôt déçu au vu de son contenu…
- Force est de constater que ce dernier est loin d’être a la hauteur de mes espérances : le dossier sur les nains, que j’avais tellement attendu, est trop court, celui sur l’Arcanium ne restera pas dans les annales quant a la partie consacré au premier avril, disons que ça sent le réchauffé.
- C’est l’un des premiers Dragon Magazine, c’est encore très marqué AD&D et il est bon de marquer que cette revue s’améliorera grandement par la suite.
- L’illustration de couverture n’est pas des plus réussies.

Ma note : 5,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...