mardi 5 février 2008

L’HISTOIRE SECRÈTE – LA LOGE THULÉ


L’HISTOIRE SECRÈTE – LA LOGE THULÉ

Le vieux rebbe a finit sa fuite dans la campagne ukrainienne dans le village juif de Tchernobyl où il est devenu le chef. Il continue paisiblement ses expériences sur les Ivoires, assisté du fidèle Itzak. Les plus grands savants du monde, tel Max Planck, entretiennent une correspondance assidue avec lui. C’est alors qu’un convoi armé anticommuniste entre en ville et tente d’assassiner sauvagement la population. Le rebbe tué, dans un élan de rage Itzak verse son sang sur les ivoires, déchainant leurs pouvoirs pour arrêter le massacre. En fuite sur des chemins peu sûr, c’est maintenant les communistes qu’il rencontre, tandis qu'il cherche à éviter les anticommunistes et les anarchistes. En pleine mission d’observation, l’avion du capitaine Curtis est abattu en vol au même endroit. Il est récupéré par un peloton d’automitrailleuses polonais commandé par un officier français, le capitaine de Gaulle. C’est dans la clinique du docteur C.G Jung à Zurich qu’il atterrit. Aker, l’épée, est là pour l’accueillir. Elle lui apprend qu’il a été envoyé en mission à Tchernobyl car il semble que c’est un point de départ important pour le futur, ce que l’on appelle une « onde pilote »… Un danger latent dont l’origine serait encore Guillaume de Lecce y prend sa source…


L’Histoire Secrète – La Loge Thulé
Scénario : Jean-Pierre Pécau
Dessins : Igor Kordey
Couleurs : Chris Chuckry
Couverture : Manchu, Olivier Vatine
Editeur : Delcourt
Genre : Fantastique, Action, Esotérisme, Historique
Pays d’origine : France
Langue d’origine : français
Parution : 01 octobre 2007
Nombre de pages : 48

Mon avis : La Loge Thulé, neuvième tome de L’Histoire Secrète, lors de sa sortie, je dois le reconnaitre, ne m’avait guère enthousiasmé. Quelques mois plus tard, après une relecture, franchement, je lui aie trouvé tout un tas de qualités, oubliées pour la plupart, ou que je n’avais pas forcement remarquer d’un premier abord. Certes, il faut savoir rester objectif et reconnaître que nous ne nous trouvons pas devant un chef d’œuvre, loin de la, cependant, ce nouveau tome est loin d’être inintéressant et s’avère être une suite convenable à l’excellant Les Sept piliers de la Sagesse, qui ouvrait le deuxième cycle. Cette fois ci, nous quittons les plaines désertiques du Moyen-Orient pour l’Europe centrale et, plus précisément, le Berlin de l’après guerre, dans une période trouble de la capitale germanique, et peu connue au demeurant, celui où une révolution socialiste, prenant modèle sur le grand frère soviétique, menaçait la toute jeune République de Weimar. Révolution matée dans le sang et que Jean Pierre Pécau, fidèle à ses habitudes, réussie à caser au beau milieu de son habituel lutte entre les Archontes. Il en va de même pour la prise de pouvoir des bolcheviques en Russie et de la guerre qui s’en suivie entre les Rouges et les Blancs, comme ont peut le voir dans les premières pages où l’on suit Itzak, un personnage que l’on a peut vu jusqu’à présent mais dont on ne doute pas qu’il prendra de l’importance par la suite. Mais une fois de plus, c’est Curtis qui à droit à tous les honneurs et qui, au fil du temps, devient de plus en plus intéressant, volant allégrement la vedette aux Archontes eux-mêmes. Un Curtis tout juste rasé qui, après avoir perdu sa fidèle moustache et participer à une séance d’hypnose avec Jung en personne, se voit embarquer pour Berlin où il aura mail à partir avec l’inquiétante Loge Thulé et d’où il ne sortira pas complètement indemne… Bref, un album plutôt réussi, peut être pas foncièrement génial mais qui se lit assez agréablement et qui pose bon nombre de jalons pour l’avenir. Certes, tout n’est pas parfait et l’on se perd parfois dans les explications pseudo-scientifiques flirtant allégrement avec le Multivers à la Moorcock et la théorie du Chaos, quand à Kordey, il est légèrement moins en forme que précédemment, en particulier dans les scènes les plus ratées à mon avis de cet album, celles ou sévit un horrible nuage verdâtre pas franchement réussis, mais bon, au final, il s’en sort tout de même convenablement et on lui pardonnera cette faute de goût… Car malgré tout, La loge Thulé, sans atteindre des sommets, reste un fort bon tome de L’Histoire Secrète et confirme les excellents débuts de se second cycle, bien plus réussi que le précédant…


Points Positifs :
- C’est un chouia moins bien que Les Sept Piliers de la Sagesse mais force est de constater que cela reste plus que convenable : non seulement La Loge Thulé confirme que ce second cycle est supérieur au premier mais en plus, alors que l’on n’avait plus grand espoir quant a cette série, voilà que l’on se prend a rêver, captiver que nous sommes par un synopsis enfin intéressant.
- L’Ukraine, avec Tchernobyl, la Suisse, sur les bords du Lac Léman, le Berlin de l’après-guerre et même un petit passage dans une dimension parallèle ; encore un tome qui nous fait voir du pays et plutôt dépaysant.
- Je sais, je me répète depuis le premier tome mais bon, comment ne pas louer, une fois de plus, les connaissances historiques du sieur Pécau et les multiples références dont il parsème ses albums.
- Encore un excellent Igor Kordey : certes, certaines planches semblent un peu en-deçà que ce qu’il est capable de nous offrir mais dans l’ensemble, c’est plus que correct voir excellent par moments.
- L’arrivée de Chris Chuckry est sans nul doute pour beaucoup pour ce qui est de la montée qualitative du sieur Kordey.

Points Négatifs :
- Bon, on ne peut pas nier que le passage se déroulant dans un hangar avec le brouillard verdâtre en plus de faire plutôt kitch est assez raté ; dommage, on n’était pas loin de la perfection sans cela.
- Par moments, Jean-Pierre Pécau multiplie tellement de références historiques, use de tant de protagonistes réels qu’on peut s’y perdre très facilement, surtout que dans ce tome, quelques petites notions scientifiques ne sont pas inutiles pour tout saisir.
- Ah, si Igor Kordey était capable de nous pondre un album complet, sans le moindre défaut, quel bonheur se serait…

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...