dimanche 24 juin 2012

Les Cahiers de Science & Vie n°117 : Le roi Arthur, le mythe à l'épreuve de la science



En moins de un mois, voici le quatrième numéro des Cahiers de Science & Vie dont je vous parle sur ce blog, preuve étant faite, une fois de plus, que ce magazine est bel et bien mon préféré ; ainsi, entre les derniers numéros parus – lus ou pas encore – les anciens, relus ou que je viens de me procurer, force est de constater que cette fin de printemps et ce début d’été (du moins, si l’on s’en tient au calendrier car pour ce qui est de la météo, comme chacun sait, il s’agit d’une autre histoire), leur est entièrement consacré. Ainsi, le dernier en date que je viens de finir de lire est un numéro datant de deux ans, dont le sujet, certes, n’est pas forcément original en soit mais n’en est pas moins toujours aussi captivant au possible, je veux bien évidement parler du mythe du roi Arthur.

Les Cahiers de Science & Vie n°117 : Le roi Arthur, le mythe à l'épreuve de la science
Juin, juillet 2010

Le roi Arthur, le mythe à l'épreuve de la science
- Cadrage
- Les histoires d'Arthur
- Le fil de l'intrigue
- Interview : « Chaque époque s'empare de ce mythe pour le récréer, le réinterpréter » de Martin Aurell
I - Créer et faire vivre un mythe
- L'île de Bretagne : Plongée dans les âges obscurs
- Arthur, la portée d'une légende
- De l'oral à l'écrit : La légende déploie ses ailes
- Manuscrits arthuriens : La culture du livre prend son essor
- La quête du Graal : Comment l'Eglise enrôle Arthur
- L'histoire au Moyen Age : Le récit et la vérité
- Arthur et Charlemagne, rois de l'imaginaire
- Stonehenge : Le prodige du cercle de pierres
- Le mythe à l'épreuve de la science
II - La société médiévale
- Camelot, un château hors de son temps
- La chevalerie entre rêve et réalité
- Excalibur. L'acier de la légende
- Le livre, miroir du monde
- Au pays des monstres et merveilles
- Merlin, une figure inédite de la science
III - D'hier à aujourd'hui
- Arthur, la geste des temps modernes
- Interview : « Le mythe arthurien hante toujours la culture occidentale » de Benjamin Deruelle

Je pense qu’à force de vous présenter moult numéros des Cahiers de Science & Vie, je commence un peu à tourner en rond et, du coup, je ne vois pas comment me répéter encore et encore ? En effet, que dire de plus sur cette revue si ce n’est qu’une fois de plus, nous avons là un excellent numéro, au contenu captivant au possible – de par le sujet, bien évidemment, mais aussi de par le ton utilisé, ne l’oublions pas – avec des articles forts bien écrits, clairs et précis et qui sont une véritable mine d’information sur un sujet qui, comme je l’ai dit en préambule de ce billet, n’est certes pas très original – bah oui, le roi Arthur, c’est du vu et du revu a force – mais n’en reste pas moins fédérateur pour ce qui est de l’intérêt qu’il suscite encore parmi le grand public. Ainsi, et quelques soient les générations – accessoirement, cela fait une dizaine de siècles que cela dure – tout le monde a sa propre vision du mythe arthurien, que ce soit par le biais des textes originaux, des nombreux romans écrits depuis, des films, dessins animés voir des séries actuelles, et, forcément, sans être un féru d’histoire médiévale ou des grands mythes de notre passé, qui, en toute sincérité, n’a jamais entendu parler d’Arthur, Merlin, Lancelot, d’Excalibur, du Graal, de la Dame du Lac, de Camelot ou d’Avalon ? Probablement pas grand monde, sans nul doute. Et donc, dans ce numéro des Cahiers de Science & Vie, nous avons droit à une véritable plongée au cœur du mythe, ou plutôt devrais-je dire des mythes arthuriens, de leurs origines datant de la fin de l’Empire romain et de l’éventualité de l’existence d’un chef de guerre celte portant le nom d’Arthur (ou plutôt quelque chose s’en approchant) et luttant contre les envahisseurs anglo-saxons, de la récupération des hauts faits de celui-ci par ses ennemis d’hier puis, de la mainmise de l’Eglise qui fit d’Arthur un champion du Christ et de sa légende, à la base, païenne, un récit en adéquation avec la religion dominante au Moyen-âge. Cette évolution du mythe, les multiples ajouts au fil du temps, le cas Merlin, et bien d’autres choses encore font que l’on se retrouve au final devant un très bon numéro d’une revue, Les Cahiers de Science & Vie, qui captivera sans nul doute à la fois les amateurs du genre comme les curieux qui se laisseraient tenter par celle-ci. Reste pour finir la grande question auquel l’on ne trouvera probablement jamais de réponse, c’est-à-dire : alors, Arthur, personnage réel ou pas ? Eh bien, on ne pourra jamais dire oui mais ce n’est pas pour autant que le non soit une réponse convenable.

2 commentaires:

Orkan Von Deck a dit…

ça n'a strictement rien à voir, mais j'ai pensé à toi vendredi, je suis allé au 5 rue Lobeau.

C'est peut être pas exactement là que tu travailles, si ?

Feanor a dit…

Je connais très bien mais en fait, je travaille dans l'une des Mairie d'arrondissement, coté est de Paris ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...