dimanche 22 septembre 2019

UNE NOBLE INTENTION


UNE NOBLE INTENTION

À la fin du XIXe siècle, à Amsterdam, il est prévu de construire l'hôtel Victoria en face de la Gare Centrale d'Amsterdam. Les plans étant presque terminés, la seule chose qui reste à négocier est la maison du luthier Walter Vedder. Une première offre est faite, cependant, avec la cupidité et le soutien de son voisin, le luthier demande plus du double du prix. Si les deux parties ne peuvent pas résoudre le problème, la construction commencera. En parallèle, le cousin du luthier, Christiaan Anijs, un pharmacien, joue également le rôle de médecin auprès des tourbiers, familles juives très pauvres, à Hoogeveen, rôle qui risque de lui causer bien des ennuis…


Une Noble Intention
Réalisation : Joram Lürsen
Scénario : Thomas Rosenboom, Frank Ketelaar
Musique : Merlijn Snitker
Production : September Film
Genre : Drame historique
Titre en vo : Publieke Werken
Pays d'origine : Pays-Bas
Langue d'origine : néerlandais, anglais
Date de sortie : 30 novembre 2015
Durée : 115 mn

Casting :
Gijs Scholten van Aschat : Walter Vedder
Jacob Derwig            : Christiaan Anijs
Rifka Lodeizen : Martha
Zeb Troostwijk : Klein Pet
Juda Goslinga : Bennemin
Elisabeth Hesemans : Moeder Bennemin
Joosje Duk : Johanna Bennemin
Sander van Amsterdam : Lubber
Houk van Warmerdam : Sieger
Thomas Cammaert : Ebert
Leon Voorberg : Henkenhaf
John Leddy : Mr. Carstens
Tobias Kersloot : Theo
Peter Blankenstein : Schuurman

Mon avis : S’il y a bien une chose dont je peux être sur avec Une Noble Intention, c’est que, au cours de ma vie, je n’ai guère eu l’occasion de voir des films néerlandais, d’ailleurs, pour être tout a fait franc, c’est peut-être la toute première fois que j’ai l’occasion de vous parler d’un long métrage batave sur ce blog. Ceci étant dit, quid, donc, de ce film, de ce Publieke Werken comme on le dit chez nos amis hollandais, œuvre historique qui revient, de manière bien évidement romancée, sur la construction de l’Hôtel Victoria, bâtiment singulier puisque, encore aujourd’hui, sur une partie de sa façade, subsiste deux anciennes habitations, derniers vestiges de l’immeuble qui existait auparavant ? Et bien, disons que, ici, nous avons affaire a un film que l’on peut qualifier, sans problème, de correct : rien de bien transcendant, c’est un fait, pas mauvais, disons que cela se regarde, que certains passages sont réussis mais que, bon, comment dire, tout cela est loin d’enthousiasmer les foules… Appréciant assez les films en costumes, j’ai plutôt bien aimé Une Noble Intention et ces deux histoires en parallèle avec ces deux cousins qui, l’un par cupidité, l’autre avec les meilleures intentions du monde, finissent par se mettre dans une… pardonnez moi l’expression… merde noire – un peu comme cette fameuse tourbe, souvent présente à l’écran et qui est le lot quotidien de ces familles juives qui vivent dans la misère la plus totale. Cependant, malgré une histoire assez plaisante et des acteurs corrects, il manque, indéniablement, un petit je ne sais quoi qui aurait fait de Une Noble Intention un bon film ; peut-être un scénario mieux maitrisé – certains protagonistes jouent les utilités, un déroulement du temps ridicule avec cette jeune fille violée qui accouche d’une scène à l’autre alors que l’on n’avait nullement deviner que neuf mois s’étaient écoulés – tout simplement. Mais bon, malgré ses défauts, Une Noble Intention se regarde et pourra, éventuellement, vous faire passer une bonne soirée, à défaut, bien entendu, d’autre chose…


Points Positifs :
- Un film historique sans grande prétentions mais qui s’en sort plutôt bien et qui ravira, sans nul doute, les amateurs du genre.
- Pour ce qui est des acteurs, je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas un connaisseur des acteurs néerlandais, cependant, dans l’ensemble, je les ai trouvé plutôt bons.
- Je ne connaissais pas la petite particularité architecturale de l’Hôtel Victoria ; au moins, j’aurais appris quelque chose en regardant ce film.
- Décors, costumes, ambiance générale, il n’y a rien à redire – surtout pour ce qui est de ces insalubres habitations dans les tourbières.

Points Négatifs :
- Un film plaisant, qui se regarde, mais sans plus. Il manque, indéniablement, pas mal de choses pour faire de Une Noble Intention un bon film. Il faut dire qu’il y a quelques failles scénaristiques, de petites incohérences et que certains protagonistes que l’on estimait importants jouent les utilités…
- La maitrise du temps dans ce film est une véritable catastrophe.
- Un happy-end pas crédible pour un sou !

Ma note : 6,5/10

1 commentaire:

Al a dit…

Perso, j'ai aimé beaucoup, surtout le lendemain, en y réflechissant à l'histoire, loin d'être banale. Je donnerais 9 sur 10.