mardi 20 juin 2017

L'ŒIL DE LA NUIT – LE DRUIDE NOIR


L'ŒIL DE LA NUIT – LE DRUIDE NOIR

Quelque part dans une forêt, d'étranges conciliabules réunissent deux corbeaux, une biche et un hibou. Ils évoquent le retour sur leurs terres d'un certain Charles d'Albury, ainsi que le réveil de l'Ancien. Tous s'accordent à devoir empêcher ce qui serait une véritable catastrophe... mais ils redoutent aussi que ce simple mortel de Charles ne les écoute pas. Quelques instants plus tard, l'homme apparaît, fermement résolu à ouvrir une sépulture. Dans un dernier effort, il s'adresse à ce qui a tout d'une momie : « 10 ans d'efforts pour te retrouver, vieil homme, mais dans une heure, tes pouvoirs seront à moi »...


L'Œil de la Nuit – Le Druide Noir
Scénario : Serge Lehman
Dessins : Gess
Couleurs : Delf
Couverture : Benjamin Carré
Editeur : Delcourt
Genre : Fantastique, Etrange, Super-Héros
Pays d’origine : France
Langue d’origine : français
Parution : 20 janvier 2016
Nombre de pages : 96

Mon avis : Après Ami du mystère et Les grandes profondeurs, deux albums consacrés aux origines du Nyctalope, ou, plutôt, de L'Œil de la Nuit, et qui, ma foi, étaient proche de la perfection, Serge Lehman et son compère Gess, déjà auteurs en leur temps de l’exceptionnelle Brigade Chimérique, reviennent une troisième et dernière fois – vraiment, cela serait dommage tant ce personnage possède un potentiel certain – au personnage de Theo Sinclair en nous proposant une aventure de ce dernier qui, ma foi, si elle apparait au final un peu en deçà de celle des deux premiers volumes, n’en reste pas moins excellente. Car il est évidant, et justement, c’est cela qui me chagrine, si Le Druide Noir sera bel et bien l’ultime volet de L'Œil de la Nuit, alors, cela serait fort dommage tant il y aurait de quoi faire avec ce personnage, sans parler, bien entendu, de l’univers de La Brigade Chimérique dans un sens plus large, bien entendu. Mais bon, en dehors de ce questionnement et de mes souhaits, légitimes par ailleurs, quid de ce troisième volet des aventures de celui que l’on n’a pas le droit d’appeler le Nyctalope ? Eh ben ma foi, disons que malgré un certain classicisme, le contenu reste très bon : notre héros, de plus en plus puissant et sur de lui mais de moins en moins humain de par ses sentiments (ce qui explique bien des choses au sujet de l’homme qu’il sera devenu dans La Brigade) fraye ici avec l’occultisme, affrontera un démon sumérien, aura a faire avec un ancien druide revenu a la vie, flirtera avec une jeune fille et se verra éconduit (plutôt amusant d’ailleurs) et fera même une petite rencontre avec un ancien dieu celte. Le rythme est captivant, on ne s’ennui pas une seule seconde, quand aux dessins de Gess, que dire de plus au sujet de ces derniers si ce n’est qu’ils sont parfaits !? Bref, de quoi se dire que cet album nous montre bien que cette série pourrait se développer, encore et encore, en nous proposant a chaque fois une nouvelle aventure a notre Œil de la Nuit, à la manière des comics de qui l’univers de Lehman est bien plus proche que de la bande dessinée européenne. Après, cela ne semble pas être le cas, ce qui, au demeurant, est fort dommage, mais bon, on peut toujours espérer…


Points Positifs :
- Une aventure trépidante et captivante qui verra notre héros aux prises avec un dieu celtique revenu a la vie dans le corps d’un jeune occultiste. Ce n’est peut-être pas franchement original mais on ne s’ennui pas une seule seconde et, ma foi, c’est le principal !
- Un druide maléfique, des démons sumériens, des histoires de sacrifices, de l’occultisme, des animaux qui parlent et même un certain Cernunnos qui pointe le bout de son museau.
- Un Theo Sinclair de plus en plus froid, calculateur, et qui se rapproche de plus en plus de l’homme que l’on avait connu dans La Brigade Chimérique ou dans L’Homme truqué.
- Les dessins de Gess, bien sur, toujours aussi bons.
- La certitude, en lisant cet album, que la série pourrait se prolonger en nous proposant à chaque fois des aventures différentes. Espérons que cela soit le cas !
- Encore une fois, une couverture tout simplement magnifique.

Points Négatifs :
- Je me demande si cette histoire n’aurait pas gagné à être un poil plus longue ; peut-être pas sur deux albums mais quelques pages supplémentaires auraient apporté un plus, indéniablement.
- Dommage que la quasi-totalité  des personnages secondaires des deux premiers brillent par leur quasi absence voir leur absence totale.
- Si c’est le dernier tome de la série, alors là, la déception sera grande…

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...