lundi 6 février 2017

GUNNM – TOME 2


GUNNM – TOME 2

Dans le futur, la majeure partie de l’humanité est regroupée dans la super-mégalopole qu’on appelle la Décharge. En lévitation au-dessus d’elle se trouve l’inaccessible cité flottante de Zalem, dont tous les déchets sont déversés au centre de la décharge, lui donnant ainsi son nom. C’est dans la partie où sont entassés les déchets cybernétiques qu’Ido, docteur pour androïdes et robots en tout genre, cherche des pièces détachées. C’est alors qu’il tombe sur la tête complète d’un androïde féminin en bon état. Il la ramène à son atelier et la remet en marche, mais la jeune fille ne se rappelle plus de son passé ni de son nom. Il décide de la nommer Gally et celle-ci, suivant les traces de son sauveteur, décide de devenir Hunter Warrior et fait ses premières armes face a un adversaire monstrueux au corps de limace, jusque là, invincible, et qui faisait régner la terreur dans la Décharge.... Mais après s’être fait un nom en tant que Hunter Warrior, Gally rencontre ensuite le jeune Yugo dont elle tombe éperdument amoureuse ! Ce qu'elle ne sait pas c'est qu'il est en parallèle un voleur de colonnes vertébrales, qu'il extrait des Cyborgs qu'il agresse dans les ruelles sombres, et qu'il revend au marché noir ensuite ! Yugo rêve de se rendre sur Zalem, il doit pour cela obtenir une très grosse somme et Gally compte bien de son côté l'accompagner...


Gunnm – Tome 2
Scénariste : Yukito Kishiro
Dessinateur : Yukito Kishiro
Genre : Seinen
Type d'ouvrage : Cyberpunk
Titre en vo : Gunnm vol.2
Parution en vo : 24 février 1992
Parution en vf : 18 janvier 2017
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Glénat
Nombre de pages : 212

Mon avis : Comme on a put le voir, sur ce blog, en novembre dernier, les éditions Glénat ont eu la fort bonne idée de republiée l’excellent et cultissime manga Gunnm, sans nul doute l’une des œuvres majeures du genre Cyberpunk et datant du tout début des années 90. Ce manga, œuvre du sieur Yukito Kishiro, connu un succès monstre à l’époque et bien d’autres suites dans les années qui suivirent, cependant, ce ne fut que par le biais de l’actuelle réédition que, enfin, je me suis décidé a me lancer dans la découverte des aventures de notre jeune cyborg sexy en diable, je veux bien évidement parler de Gally, et, ma foi, je ne l’ai nullement regretté… car bon, comment dire, si le premier volume du manga m’avait déjà laisser entrevoir tout le potentiel de cette œuvre, si j’avais été d’emblé attiré par cet univers, et ce, même si je n’ai jamais été fan du genre Cyberpunk, ainsi que par ses protagonistes, force est de constater que ce second tome de Gunnm aura confirmer, et de belle manière par-dessus le marché, tout le bien que je pensais de cette série ! Ainsi, après un premier volume de présentation des protagonistes, de l’univers et des enjeux en présence et qui avait rapidement basculé dans un premier et affrontement entre Gally et un adversaire oh combien redoutable, Makaku, ce second tome lui, met en avant une autre facette de notre jeune et oh combien puissante héroïne, sa réaction face aux sentiments amoureux. Car bon, toute Cyborg qu’elle est, Gally n’en reste pas moins une jeune fille, dotée de sentiments et qui connait là ses premiers émois amoureux. La chose, bien sur, n’est pas nouvelle et a déjà été utilisé a maintes reprises dans des œuvres du même genre, cependant, cela est toujours efficace et, malgré un coté un peu gnangnan par moments – manga oblige – il est difficile de ne pas être toucher par les sentiments de Gally pour ce jeune garçon rêveur qui ne souhaite qu’une chose : échapper a sa vie misérable dans la Décharge et s’envoler vers les cieux, plus précisément a Zalem. Bien évidement, le sort se mettra sur le chemin du jeune couple et tout cela basculera rapidement dans le drame, mais bon, malgré les coups du sort, Gally fera tout pour aider le jeune homme, y compris se mettre bon nombre de gens a dos, ce qui nous permettra de lire quelques scènes pour le moins oh combien captivante. Bref, après avoir été emballé par le premier volume de Gunnm, cette suite, dans un genre un peu différent, s’est avéré être aussi bonne et confirme, de fort belle manière, tout le bien dit au sujet de cette série depuis presque trois décennies ; un must, tout simplement !


Points Positifs :
- Continuant sur la lancée d’un premier tome qui avait placé la barre très haut, cette suite s’avère être tout aussi bonne et l’on retrouve avec plaisir des personnages et un univers oh combien réussis et toujours aussi plaisant a suivre.
- Gunnm dévoile une nouvelle facette de sa personnalité et après avoir connu ses débuts de guerrière quasiment invincible, nous la retrouvons avec quelques faiblesses dut a ses sentiments amoureux mais, il faut le reconnaitre, terriblement humains.
- Scénaristiquement, l’auteur réussit le tour de force de nous captiver de la première à la dernière page. Il faut dire que Gunnm n’est pas un manga culte pour rien !
- Coté dessins, Yukito Kishiro est loin d’être un manche, le contraire serait plutôt exact d’ailleurs, et les planches sont un véritable plaisir pour les yeux.
- Une fois de plus, un grand bravo aux éditions Glénat pour cette fort belle réédition.

Points Négatifs :
- Cela n’a rien à voir avec l’édition française car la version originale nippone était déjà ainsi mais je trouve fort dommage que les intrigues débutent dans un tome pour s’achever dans le suivant. C’est le cas dans ce volume et, du coup, on se retrouve avec des pages colorisées après la conclusion du premier cycle, celui avec Makaku.
- Un coté un peu gnangnan par moments dans la relation entre Gally et Yugo qui nous fait retomber dans les pires travers du manga… Que la jeune fille soit amoureuse, certes, qu’elle en devienne limite neuneu, c’est un problème !

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...