lundi 1 août 2016

ASSASSINATION CLASSROOM – TOME 1


ASSASSINATION CLASSROOM – TOME 1         

Il n’y a pas longtemps, la Lune a été réduite à un simple croissant suite à la destruction de 70% de sa surface. Le coupable : un poulpe extra-terrestre ! Loin de se contenter de cela, le poulpe déclare que sa prochaine cible sera la Terre qu’il compte détruire à la fin de l’année scolaire. Les gouvernements de tous les pays n’ont pas averti la population pour éviter la panique et ont tenté de tuer le poulpe. Hélas, celui-ci se déplace à une vitesse de Mach 20 et toutes les tentatives de meurtre ont échoué. Etonnement, le poulpe a demandé à être nommé professeur principal de la classe 3ème du collège Kunugigaoka. Sa requête a été acceptée à deux conditions : le poulpe n’a pas le droit de faire de mal aux élèves et ces derniers ont toute l’année scolaire pour l’abattre. Pour motiver les collégiens, une récompense de dix milliards de yens sera offerte à celui qui assassinera le poulpe. En attendant, le poulpe va tout faire pour être un bon professeur, aussi bien pour leur apprendre le meurtre que les autres matières...


Assassination Classroom – Tome 1
Scénariste : Yūsei Matsui
Dessinateur : Yūsei Matsui
Genre : Shônen
Type d'ouvrage : Fantastique - Etrange, Humour, Shônen
Titre en vo : Tenshi Kinryouku
Parution en vo : 02 novembre 2012
Parution en vf : 04 octobre 2013
Langue d'origine : Japonais
Editeur : Kana
Nombre de pages : 192

Mon avis : Les vacances estivales sont souvent l’opportunité, soit, de relire d’anciennes œuvres qui trainaient dans notre bibliothèque depuis des lustres – voir Angel Sanctuary dont j’ai achever la lecture du dernier tome au début du mois dernier – soit, comme on a pas mal de temps devant nous, de se plonger dans tout un tas de nouveautés, ou, du moins, des œuvres que l’on ne connaissait pas encore jusque là. Et justement, en ce beau mois de juillet qui s’en est allé, j’avais décidé, la curiosité aidant, de voir ce que ce curieux manga qu’est Assassination Classroom pouvait bien valoir ; après tout, cela faisait des mois que ses couvertures un peu… comment dire… spéciales m’intriguaient… Alors, le jeu en a-t-il valut la chandelle, ce premier tome justifia-t-il, a mes yeux, la certaine notoriété dont joui ce manga depuis quelques temps ? Eh ben ma foi, disons que je suis un peu embêter de le dire mais après coup, même si je trouve tout cela fort sympathique et pas forcément désagréable a la lecture, je n’ai guère été emballé. Il faut dire que s’il y a bien une chose qui manque cruellement a Assassination Classroom, c’est bel et bien l’originalité : après tout, des mangas où l’on se coltine des classes de loosers et des profs complètement déjantés, on commence a avoir l’habitude depuis longtemps – et là, je pense tout de suite a GTO, manga auquel j’avais énormément accrocher lorsque je l’avais découvert, il y a bien des années – et comme, justement, dans cet Assassination Classroom, malgré l’apparence improbable du prof – bah, c’est un poulpe humanoïde invulnérable qui change de couleur au gré de ses émotions – on nage justement dans les traditionnelles histoires d’élèves rejetés de tous tandis que le prof, lui, malgré son coté déjanté, fera tout pour leur redonner confiance en eux, force est de constater que tout cela sent fortement le déjà-vu. Alors bien sur, cela n’empêche pas que ce manga reste d’une lecture agréable, qu’il y a bel et bien quelques scènes plutôt amusantes, mais bon, malgré ce Kunugigaoka improbable et toutes les tentatives de meurtre que subit ce dernier, tout cela ne vole pas bien haut, loin de là. Alors, retenterais-je l’expérience Assassination Classroom ? Probablement pas même si, en toute objectivité, il est encore tôt pour prendre une décision, mais bon, vu qu’il y a tellement de choses à lire et que mon compte en banque n’est pas illimité, il me faut faire des choix et disons que tout cela ne m’a guère poussé à choisir l’œuvre du sieur Yūsei Matsui plutôt que celle d’un autre…


Points Positifs :
- Malgré un sentiment de déjà-vu très marqué, la lecture de ce premier tome reste plutôt sympathique et, je ne le nie pas, on passe un bon moment de détente.
- Ah, Kunugigaoka, notre fameux poulpe quasi invulnérable qui a menacé de détruire la Terre si ses élèves ne le tuent pas d’ici la fin d’année scolaire… Tout un programme que celui-là et, bien entendu, la grande figure de ce manga.
- Pour ce qui est des dessins, cela reste plutôt classique : pas exceptionnel ni d’une grande originalité (décidément) mais suffisamment correct, c’est le principal.
- Une couverture oh combien minimaliste mais qui n’en reste pas moins réussie.

Points Négatifs :
- Un sérieux manque d’originalité quand on y pense bien : remplacez Kunugigaoka par un ancien voyou devenu prof et le fait que les élèves doivent essayer de le tuer (au lieu de, simplement, le faire craquer par exemple) et l’on se retrouve devant un truc qui pourrait ressembler fort a GTO, vous ne trouvez pas ?!
- C’est tout de même oh combien prévisible puisque l’on devine très rapidement que ce poulpe singulier n’a pas choisis cette classe par hasard…
- Se détendre en lisant une œuvre sympathique, c’est une chose mais cela ne vaut pas un chef d’œuvre voir tout simplement quelques chose de vraiment bon et marquant, ce qui n’est pas le cas ici.

Ma note : 6/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...