vendredi 24 juillet 2015

WAYLANDER III – LE HÉROS DANS L’OMBRE


WAYLANDER III – LE HÉROS DANS L’OMBRE

Dans les monts de Skeln, Dakeyras l'homme des bois et sa courageuse fille Miriel vivent dans la solitude en pleine nature. Ils ne savent pas qu'un groupe de guerriers chasseurs de primes, sans pitié, rôde dans les montagnes. Des êtres impitoyables dont la torture et la mort sont comme nourriture et eau. Toujours prêts à tuer femmes, enfants, vieillards et surtout l'homme des bois pour dix mille pièces d'or. Ces combattants endurcis n'ont peur de personne... Ils devraient. Car Miriel est peut être jeune, mais elle maîtrise l'archerie, l'escrime et l'arbalestrie, grâce à l'enseignement du plus mortel assassin qui ait jamais vécu : son père, mieux connu sous le nom de... Waylander.


Waylander III – Le Héros dans l’ombre
Auteur : David Gemmell
Type d'ouvrage : Heroic Fantasy
Première Parution : octobre 2000
Edition Française : 27 septembre 2012
Titre en vo : Waylander III – Hero in Shadows
Pays d’origine : Grande-Bretagne
Langue d’origine : Anglais
Traduction : Alain Névant
Editeur : Milady
Nombre de pages : 504

Mon avis : Avec ce troisième et dernier volet de Waylander, nous avons l’agréable surprise de découvrir que ce dernier est tout simplement le plus réussi de la trilogie : en effet, après un premier roman sympathique mais peu original (en dehors de son personnage principal, et encore, pour l’époque) et un second, quelques années plus tard, nettement plus intéressant, Le Héros dans l’ombre, sortit au début des années 2000, est incontestablement d’une autre catégorie, un peu, finalement, comme les ouvrages écrits par Gemmell vers cette période là et dont le style narratif s’était grandement amélioré – ah, quel dommage que cet auteur nous ai quitter trop tôt, je n’ose imaginer les magnifiques romans qu’il n’a pas put écrire… Et justement, pour ce qui est de cette qualité d’ensemble de ce troisième volet de Waylander, je dois avouer que ce fut une fort agréable surprise, surtout que j’étais pour le moins dubitatif quand a l’intérêt d’une énième aventure de notre charismatique assassin. Mais ici, si bien évidement le héros principal est égal a lui-même – oh, tout juste plus âgé mais toujours aussi dangereux – et que, Gemmell oblige, on retrouve bon nombre d’éléments propres a ses romans – nombreux personnages charismatiques, Unis, univers parallèles, héros vieillissants – ce Héros dans l’ombre se démarque grandement par un style narratif plus poussé et, bien entendu, par bon nombre d’éléments de l’intrigue fort réussis : l’inspiration des films de chambara d'Akira Kurosawa (les deux samouraïs), le coté extrême-oriental poussé, les épées des Rajnees qui renvoient aux épées elfiques de Tolkien, les Guerriers d'Argile qui font explicitement référence à l'armée de terre cuite de l'empereur Qin Shi Huangdi et même quelques éléments horrifiques (la scène dans la cuisine). Du coup, avec une intrigue réussi et le don habituel de Gemmell pour captiver le lecteur, on se retrouve avec un excellent roman, prenant de la première a la dernière page et qui, mine de rien, offre une magnifique conclusion a la saga Waylander et a un personnage qui se sera bonifier au fil du temps et que l’on ne peut que quitter a regret…


Points Positifs :
- Sans nul doute l’aventure de Waylander la plus réussie, tant pour ce qui est de l’intrigue, passionnante au possible, que des personnages secondaires ainsi que pour le style d’écriture – c’est du Gemmell des dernières années, donc, excellent.
- Univers parallèles, lutte contre des démons, Unis, présence de samouraïs qui renvoient aux films d’Akira Kurosawa et, bien entendu, par-dessus tout, un Waylander vieillissant toujours aussi charismatique.
- Les deux samouraïs sont peut-être les personnages les plus intéressants de ce roman : que ce soit Kysumu, le fier guerrier qui suit la voie du sabre, ou Yu Yu Liang, l’ancien terrassier devenu guerrier par hasard, on se croirait dans un film du genre.
- Les nombreuses références qui parsèment cet ouvrage : références à d’autres œuvres de Fantasy, au cinéma, mais également à des éléments culturels comme l’armée de terre cuite.
- Incroyable, pour une fois chez Gemmell, on échappe au traditionnel siège où les héros doivent lutter a un contre dix !
- Une fin très émouvante pour un héros charismatique.

Points Négatifs :
- A part les traditionnels détracteurs de Gemmell qui trouveront à redire sur la présence de certains éléments récurrents de l’auteur dans ses œuvres, pour le reste, les fans, eux, seront aux anges.

Ma note : 8,5/10

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...