dimanche 3 juin 2012

Ça m’intéresse Histoire n°12 : L’enfance des dictateurs



Il y a de cela trois mois, le cinq mars dernier pour être plus précis, je vous parlais ici même d’une revue que j’avais acheté pour la toute première fois et qui m’avais laissé une fort bonne impression : Ca m’intéresse Histoire. Est-ce le fait que celle-ci m’avait accompagner lors de mon petit séjour à Lisbonne et qu’en temps normal, lorsque je suis en vacances, mes lectures préférées sont justement des magazines ou est-ce tout simplement que celle-ci, et plus important, son contenu, était de qualité, mais quoi qu’il en soit, celle-ci m’avait suffisamment plu pour que je me décide a retenter l’expérience, chose que, bien entendu, comme vous l’avez compris, j’ai fait en achetant le numéro suivant dont voici le (long) sommaire :

Ça m’intéresse Histoire n°12 : L’enfance des dictateurs
Mai/Juin 2012

- Edito : 55000 mercis !
- L’Histoire éclaire l’actu : Larmes de mère
- Loco à vapeur pour défilé haute couture
- Le vieil art de copier
- La ville qui vaut de l’or… Suisse
- La grosse dette qui surgit du passé
- Franco au frigo
- Jean Dujardin est la réincarnation de Max Linder
- Trompe l’œil féministe
- Maquiller une très vieille dame
- Quel est le rang de la France ?
- L’attaque de la colonne Vendôme
- Maigre alors !
- Au secours… les fantômes reviennent !
- D’où viennent les théories du complot ?
- Le fantasme du secret : ils manigancent à notre insu
- La phobie de la contagion : Ils veulent nous empoisonner…
- La peur des possédés : Ils prennent le contrôle de nos esprits
- Le complot des élites : Ils sucent notre sang
- La question conso : Depuis quand on se maquille ?
- Le bal des débutantes : Cannes 1946-1968, leur premier festival
- Le sujet qui fâche : Faut-il mettre les enfants en prison ?
- 25 décembre de l’an 800 : Le jour où… Charlemagne a été couronné
- Ça vient d’où ? : Les lunettes ?
- La biscotte ?
- La première fois que l’homme a eu un chien ?
- L’expression « casser sa pipe » ?
- La Vache qui rit ?
- Sur la piste des citées perdues
- Comment les civilisations disparaissent ?
- Notre carte des dernières cités perdues
- Turquie : A-t-on retrouvé le Jardin d’Eden ?
- Lybie : Les Garamantes ressurgissent des sables du Sahara.
- Guatemala : Naachtun, la cité maya abandonnée
- Chine : Loulan pourrait-elle renaitre ?
- Bolivie : Un Eldorado caché dans la forêt amazonienne
- France : Où se cache la Lutèce gauloise ?
- Egypte : Héracleion : engloutie par un raz de marée
- Petite histoire des jurons
- Enfance des dictateurs : Hitler, il déteste ce père qui le bat
- Staline, du séminaire au banditisme
- Kadhafi, on le berce de récits guerriers
- Mao Zedong, des caprices d’enfant gâté
- Amin Dada, sorcellerie et cannibalisme
- L’album photo : Dakota 1890, le vrai Far West
- Dans la chambre de Toutankhamon
- Ma guerre d’Algérie
- Ceux qui se battent
- Les militants
- La vie quotidienne
- L’indépendance
- Les grandes dates du conflit
- 150 ans de caricatures qui se moquent du Président
- Versailles, la France subjugue le monde
- L’histoire derrière la photo : L’homme qui ne voulait pas saluer
- Récit : L’amoureuse du désert, Isabelle Eberhardt
- Des trésors dans votre grenier : ça vaut quelque chose ?
- Quiz : que se passait-il en…2012 ?
- L’œuf ou la poule : 5 questions que vous vous posez
- Le grand zapping de l’histoire
- Le décalage : c’était mieux avant la géographie

Tout d’abord, et avant de rentrer dans le vif du sujet, je tennais à signaler que, curieusement, j’ai lu ce magazine d’une traite, chose qui ne m’était pas arrivée depuis belle lurette et qui, en théorie (je dis bien en théorie) est un gage de qualité – et oui, il existe de multiples façons d’occuper son samedi soir, moi, je lis Ca m’intéresse ! Pourtant, après coup, je dois reconnaitre que le numéro précédant, celui de mars dernier, m’avait plus enthousiasmé ; probablement est ce dut aux thèmes mêmes des sujets abordés, et ce, même si ceux de ce douzième numéro, n’étaient pas inintéressants. En effet, et si l’on met de côté la partie réservée aux témoignages sur la guerre d’Algérie que je me suis refuser à lire – franchement, ce conflit ne m’intéresse pas le moins du monde – le reste du magazine comporte quelques petits dossiers assez intéressants comme, par exemple, celui consacré aux cités disparues (mais là, je suis fan) ainsi que l’autre, hélas trop court, sur la jeunesse des dictateurs. Qui plus est, l’une des grandes forces de Ca m’intéresse Histoire, ce sont toutes ces petites anecdotes qui parsèment la revue – parfois quelques lignes à peine – et qui valent parfois, bien des dossiers complets. J’avoue que j’aime bien ce concept, certes assez simpliste mais fonctionnel, et finalement, c’est ce qui compte. Au final, nul doute que Ça m’intéresse Histoire est une revue qui ne peut que plaire aux amateurs du genre ; bien évidement, certains, et j’en fais partie, apprécient des magazines plus complets, qui vont davantage au fond des choses, mais dans l’ensemble, et même si ce numéro m’a moins captiver que son prédécesseur, je ne peux que le conseilleur a tout amateur d’histoire, ou à toute personne qui souhaiterait en savoir un peu plus sur les anecdotes qui parsèment celle-ci et qui, bien entendu, sont nombreuses. 

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...