mardi 5 juillet 2011

Sciences & Avenir HS n°167 : Nouvelles découvertes en Méditerranée



Comme je vous le disais dans mon tout dernier article consacré a la presse, je pense qu’a l’avenir, je vais être extrêmement vigilant quant a l’achat de revues mensuelles qui, sans être mauvaises en soit, n’apportent pas grand-chose de neuf quand on est un habitué du net comme moi – et qui ne l’est pas de nos jours ? – cependant, j’avais également souligné le fait que les numéros hors séries, eux, méritaient – bien évidement, suivant le thème abordé – leur achat ; plus complets, allant aux fonds des choses, ces revues sont souvent un véritable régal et méritent le détour. Ainsi, le numéro HS de cet été de Sciences & Avenir en est la preuve flagrante :

Sciences & Avenir Hors Série : Nouvelles découvertes en Méditerranée
N° 167, Juillet/Aout 2011

Au sommaire :

- La civilisation de l’olivier : les généticiens traquent les secrets de cet arbre profondément inscrit dans l’histoire méditerranéenne.
- Rencontre avec Daniel Rondeau, ambassadeur de France à Malte et écrivain.
- En images : la vie secrète des profondeurs.
- A l’aube d’un nouveau monde : histoire du peuplement en Méditerranée.
- La mémoire perdue des géants de pierre : les îles méditerranéennes abritent parmi les plus anciens mégalithes connus.
- L’enfance des dieux : l’origine des dieux grecs.
- Les peuples de la mer ont-ils vraiment existé? Enquête en Israël.
- Quand Amalfi régnait sur les mers : cette république maritime avait tissé un réseau commercial sans précédent.
- Et aussi : Le jour où la Méditerranée disparaîtra, les bateaux cousus mains des marins antiques, les astronomes de la préhistoire, Narbonne : port romain fantôme….

Nouvelles découvertes en Méditerranée, bigre, tout un programme que ce hors série estival de Sciences & Avenir, mais je le conseille vivement a tout amateur d’Histoire – avec un H majuscule – qui se respecte : articles longs et détaillés, entretiens intéressants et qui ne font pas « hors sujets », thèmes peu souvent abordés voir inconnus – personnellement, je ne connaissais pas du tout cette république d’Amalfi – on sent le travail des concepteurs de ce hors série consacré a une mer dont on croit tout connaître, la Méditerranée, et qui recèle encore bien des secrets. C’est donc a un formidable voyage jusqu’au berceau de notre civilisation que nous entraine ce numéro hors série de Sciences & Avenir, un numéro intéressant et très bien écrit qui ravira sans nul doute les amateurs et qui est venu confirmer mon gout pour les hors séries. Bref, a ne pas rater.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...