lundi 16 mai 2011

La Nouvelle Revue de l’Histoire n°54 : Mitterrand et le mystère français



Comme tout les deux mois, nous avons droit à un nouveau numéro de la Nouvelle Revue de l’Histoire, l’une des revues les plus polémiques de la presse française qui a déjà fait, depuis ses débuts, couler beaucoup d’encre mais qui, bon gré mal gré, continue son petit bonhomme de chemin en mettant en avant ses différences de ton au sein d’une presse un peu trop aseptisée. Bien évidement, comme je l’ai déjà dit a quelques reprises au sujet de la NRH, je ne suis pas entièrement d’accord avec l’ensemble du contenu de ses divers numéros mais sans aller jusqu'à crier au loup et a voir le fascisme partout, force est de constater en toute honnêteté que cette revue est tout de même de droite (et c’est un sympathisant de gauche, fidèle lecteur de la NRH qui le dit). Quoi qu’il en soit, pour ses excellents articles, pour son non conformisme et pour ses superbes dossiers, c’est toujours un plaisir que de voir arriver tous les deux mois un nouveau numéro de cette revue, surtout que cette fois ci, actualité oblige, est consacrée a François Mitterrand.

La Nouvelle Revue de l’Histoire n°54 : Mitterrand et le mystère français
Mai, juin 2011

Au sommaire :

Mitterrand et le mystère français
- François Mitterrand : une personnalité troublante
- Un séducteur énigmatique, 1916-1986
- De l’Algérie française a la décolonisation
- Salan amnistié, Pétain réhabilité ?
- La Cagoule : des liaisons dangereuses
- François de Grossouvre, le mort de l’Elysée
- 1989 : le grand fiasco franco-allemand
- Réseaux et pouvoirs de l’intelligentsia
- Quand la gauche est au pouvoir : 1924,1936, 1956, 1981

- La noblesse dans l’Occident médiéval, entretien avec Martin Aurell
- Souvenirs de la Kadhafie
- Hongrie. Une histoire tourmentée
- Mercenaires suisses. Une tradition séculaire
- Quand Voltaire inspirait Nietzsche
- Jean Fontenoy. De Shanghai a Berlin
- Immigration : un regard américain sur l’Europe envahie
- Au temps de la RDA

Encore une fois, la Nouvelle Revue de l’Histoire a été fidèle a sa réputation de sérieux en nous proposant un excellant dossier sur François Mitterrand, le sphinx, le héros de la gauche de 1981, le Président qui resta le plus longtemps au pouvoir dans la cinquième république, le charismatique mais trouble Mitterrand, avec sa part d’ombre et de lumière, ses révélations et ses nombreux secrets, ses amitiés pour le moins ambigües mais néanmoins fidèles, ses spectaculaires retournement de situations et d’allégeances, voir carrément de camp. Bref, une personnalité aussi complexe et qui marqua autant la fin du vingtième siècle en France se devait d’avoir un dossier a sa hauteur, ce fut le cas. Bien évidement, on pourra toujours chipoter sur tel détail ou ne pas aimer que l’on rappelle certaines vérités, de même, on peut toujours faire mieux mais quoi qu’il en soit, la NRH nous livre donc ce mois ci un très bon dossier sur un grand homme, indéniablement.

Le reste de la revue est fidèle à la réputation de celle-ci : les habituels articles sur la noblesse européenne, qui, en toute franchisse, commence à lasser un peu ; de même, le cas de l’immigration mériterait probablement un numéro qui lui soit complètement consacré plutôt qu’en énième petit article qui n’apporte pas grand-chose au sujet. Par contre, deux bons articles viennent rehausser le niveau : tout d’abord, celui – trop court hélas – consacré a l’histoire de la Hongrie, a l’heure où celle-ci est a la tête de l’Union Européenne ; ensuite, celui qui nous narre l’histoire, très méconnue au demeurant, des fameux mercenaires suisses. Ces deux articles m’ont vivement intéressés et donner envie d’en savoir plus sur le sujet, en tout cas, bien plus que le reste du numéro, au demeurant, bien moins intéressant qu’en temps normal et qui ne réussit a maintenir la qualité habituelle que grâce a ces fameux deux articles et, bien évidement, le dossier sur François Mitterrand. Cependant, je trouve que la NRH n’est jamais aussi passionnante que quand elle traite de sujets peu connus et sur ce point, il serait peut être temps de se renouveler un peu, non ?

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...