samedi 31 juillet 2010

Les Cahiers de Science & Vie n°109 : Les civilisations sont-elles vouées à disparaître ?


J’ai laissé pour la fin le gros morceau, la petite cerise sur le gâteau et accessoirement, la revue qui m’aura le plus intéresser parmi les trois dont je viens de vous parler ; plutôt curieusement, celle-ci n’est pas récente puisqu’elle date de février 2009 et que ce n’est pas la première fois que je la lie dans son intégralité, mais disons que ce numéro 109 des Cahiers de Science & Vie, intitulé Les civilisations sont-elles vouées à disparaître ? mérite largement le détour, surtout si l’on s’intéresse au sujet. Il est rare, je l’avoue, de part les temps qui courent, et surtout, après des années et des années a lire et relire un tas d’articles plus ou moins semblables sur un sujet quelconque, de réussir a se passionner encore, comme ce fut le cas avec ce numéro, pour celui-ci. Car si à la base, si la fin des civilisations est un sujet d’étude qui , comme je le disais dans mon article précédant, intéresse les foules qui bien souvent, mettent en parallèle leur propre mortalité et la fin du monde ou de leurs mondes, et qui ne m’a jamais laisser indifférent, ce n’est pas pour cela que n’importe quelle énième revue sur le sujet me passionnera comme ce numéro des Cahiers de Science & Vie a put le faire. Ainsi, quand les articles sont de qualité, quand les thèmes abordés sont divers et judicieux, l’on peut avoir d’excellentes surprises, et ce, malgré un titre que certains pourront trouver limite racoleur. Ainsi, je ne peux que vous le conseiller en toute honnêteté, car même s’il est paru il y a un bon bout de temps, se le procurer n’est pas chose impossible.

LES CIVILISATIONS SONT-ELLES VOUÉES Á DISPARAÎTRE ?
Les Cahiers de Science & Vie
Numéro 109, février 2009

SOMMAIRE :
p.8 : Qu'est-ce qu'une civilisation?
p.8 : A quel moment peut-on dire qu’une société s effondre?
p.9 : Peut-on parler de disparition?
p.12 : Mythes, peurs, fantasmes
p.12 : Nostradamus, source d’Apocalypses
p.24 : De la crise à l'effondrement
p.25 : L’effondrement, rien de plus normal ?
p.26 à 35 : Suicide ou homicide ?
p.35 à 37 : Le bois manquant, les hommes se sont tournés vers d'autres dieux
p.38 à 42 : La cité qui avait trop discipliné l'eau
p.42 : Avant et après Angkor
p.45 à 49 : Quand les dieux ont retenu la pluie
p.50 à 51 : Grandeur et décadence du Grand Zimbabwe
p.58 à 60 : Quand la mémoire s'efface
p.64 à 69 : S'adapter ou disparaître
p.83 : Une fin introuvable
p.86 à 89 : L'Orient imprime sa marque
p.90 à 97 : La tradition contre l'immobilisme
p.100 à 105 : Nos sociétés sont-elles en péril?
p.106 à 109 : CAO Civilisations

Franchement, un véritable régal à lire et à relire…

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...