mardi 14 octobre 2008

Desperate Housewives - Saison III


Finalement, au bout de plusieurs semaines, je me décide enfin a vous parler un petit peu de Desperate Housewives.
Et plus particulièrement de la saison 3, débutée depuis début septembre sur M6 (désolé, je n' ais pas Canal +). Vous vous dites que j' ai pris mon temps? Effectivement, mais que voulez vous, parfois, l' actualité est bien trop riche pour que que je l' occulte pour un série....

Bon, avant toute chose, je ne vais pas vous mentir en vous affirmant que je suis un fan absolu de Desperate Housewives.
C'est une série sympathique, souvent drôle, mais qui possède bien trop des travers habituels des productions US pour, a mon avis, rentrer dans les annales; en particulier un problème récurent des séries modernes, le plantage inévitable de la saison 2.
Si la première saison avait été un heureuse surprise, ce ne fut pas le cas de la suivante, dont la qualité fut bien moindre. Non pas que l'humour particulier de nos héroïnes se fut éteint, mais il était indéniablement moins présent. De plus, l' impression de tourner en rond se fit vite sentir, un peu comme si les auteurs ne savaient plus trop quoi inventer.

Cependant, ceux ci surent rebondir des la troisième saison et, franchement, jusqu'à maintenant, j' avoue avoir retrouver un certain plaisir a la suivre.
Bon, parfois, les situations semblent vraiment un peu trop cocasses pour être crédibles, mais ce n' est pas une nouveauté avec cette série qui reste tout de même un bon divertissement.
Du coté des personnages, la sublime Bree y est pour beaucoup, même si elle semble plus éteinte que pendant les deux premières saisons ou elle était parfaite ( et au passage, la véritable héroïne, bien loin devant l'inintéressante Susan...).
Si Gabrielle monte en force et nous offre des grands moments de rire avec Carlos, ceux que je préfère sont incontestablement Tom et Linette.
Ah Tom!
Mon personnage préféré dans la série, ou du moins, celui a qui je m' identifie le plus....
Quant a Susan, désolé mais je ne la supporte pas elle, ses peines de coeur et son Mike; la plupart de ses scènes sont souvent d'un ennuie profond a mes yeux...

Enfin, quelques soient les personnages (et a ce sujet, les personnages secondaires ont parfois une importance capitale), pour le moment, cette troisième saison semble bien partie ou du moins, bien mieux que la précédente et comme je suis un éternel curieux et que je n' ais pas pu m' empêcher de voir de quoi il en retournait dans les deux saisons a venir, je me dis qu'il y a encore de quoi passer d' agréables moments devant sa télé, chaque mardi soir.
Dommage qu'il subsiste quelques petites imperfections (persos parfois oubliés, intrigues longuettes et qui se résolvent subitement en 2 minutes), Desperate Housewives aurait put être une excellente série, elle se contentera d'être bonne...
... ce qui n' est pas une tare.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...