vendredi 19 septembre 2008

LES ANNALES DU DISQUE MONDE, UN ROMAN EN BD : AU GUET !


LES ANNALES DU DISQUE MONDE, UN ROMAN EN BD : AU GUET !

Au Guet ! (la bande dessinée) est une adaptation du roman du même titre, paru à L’Atalante en 1997, le premier où apparaît un personnage désormais essentiel des Annales du Disque-monde, le capitaine Samuel Vimaire.
Une société secrète d’encagoulés complote pour renverser le seigneur Vétérini, Patricien d’Ankh-Morpork, et lui substituer un roi. C’est sans compter avec le Guet municipal et son équipe de fins limiers. Une affaire à la mesure du capitaine Vimaire – s’il boit, c’est pour oublier les laideurs de la vie – et de ses brillants adjoints.
Et, lorsqu’on retrouve au petit jour dans les rues les corps de citoyens transformés en biscuits calcinés, l’enquête s’oriente résolument vers un dragon de vingt-cinq mètres qui crache le feu ; on aurait quelques questions à lui poser.

Voila une bande dessinée un peu particulière puisque l'on retrouve l' univers de Terry Pratchett et, plus particulièrement, l' excellent " Au Guet!", dont c'est l' adaptation, que je viens de finir il y a tout juste quelques jours (du coup, l'intrigue est encore fraîche dans ma mémoire, ce qui n'est pas négligeable, quoique...).
Il est de bonne guerre qu'il faut savoir se méfier des adaptations, et ce, dans tous les sens du terme: du film au roman, du roman au film, du film au jeu vidéo, de la BD au film etc... et, dans le cas qui nous intéresse ici, du roman a la BD.
Disons le tout de suite, les gros ratages sont légions et la qualité n'est pas forcement au rendez vous... cela aussi, c'est de bonne guerre.
Alors, que penser de cette retranscription de l'un des meilleurs tomes des Annales?
Et bien, s'il est évident que l'on est très loin du chef d'oeuvre, cette bande dessinée n'est pas a jeter, loin de la.

Les dessins sont de bonnes factures (sans être flamboyants, faut pas pousser mémé dans les orties) même si certains anachronismes comme les uniformes (par exemple) peuvent, a priori, choquer. Mais, si l'on réfléchit bien et si l'on est habituer aux oeuvres de Pratchett (et je pense qu'au bout d'une dizaines de volumes, je commence a l'être un peu), ceux ci ne sont pas forcement incongrus, même si cette BD en possède peut être un peu trop.
Pour ce qui est du scénario, nous nous trouvons forcement en terrain connu puisqu'il s'agit d'une adaptation.
Et si, comme on pouvait s'y attendre, l'intégralité du roman ne se retrouve pas dans cette BD, cela ne gène en rien la compréhension du récit, même si les dernières pages, sont, a mes yeux, un peu vite expédiées.
Mais bon, ça se lit bien et personnellement, moi qui ai adoré le roman, cela m' a fait énormément plaisir de voir les pérégrinations du Capitaine Vimaire et de ses compagnons dans l' univers de la BD.

Au final, qu'en penser?
Il m'est vraiment difficile d'émettre un jugement objectif.
Si je reconnais que l'ensemble est correct, je ne peux pas affirmer que cela sois une grande BD, loin de la. Mais, ce n'était pas forcement le but.
A réserver aux amateurs de curiosités et aux fans du maître.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...